ban600

L’extension de l’Institut Mohammed VI pour la formation des imams

L’extension de l’Institut Mohammed VI pour la formation des imams

L’extension de l’Institut Mohammed VI pour la formation des imams, morchidines et morchidates est une réponse aux demandes croissantes formulées par nombre de pays, frères et amis, de bénéficier de l’expérience marocaine réussie en la matière.

Cette extension, réalisée par le ministère des Habous et des Affaires islamiques pour un montant de 165 millions de dirhams, est construite sur un terrain de 10.000 m2 et comprend une aile pédagogique comportant des salles de cours et d’informatique (640 sièges), un grand amphithéâtre d’une superficie de 2.500 m2 et d’une capacité de 1.100 sièges et une aile pour le résidanat d’une capacité de 350 lits.

Ce projet, qui porte la capacité pédagogique de l’Institut à 1.640 sièges et celle d’hébergement à 1.050 lits, intervient en concrétisation des hautes instructions de SM le Roi, Amir Al-Mouminine et permettra à l’Institut de s’acquitter au mieux de sa mission.

L’Institut se consacre à la formation des prédicateurs et des prédicatrices de sorte à leur assurer une qualification leur permettant de faire connaître les prescriptions de la charia islamique, d’expliciter ses finalités et de mettre en exergue sa nature foncièrement magnanime, faite de modération et de juste milieu, outre la participation à la préservation de l’unité religieuse de la société et de sa cohésion autour des constantes de la Nation et la participation aux activités religieuses, éducatives et culturelles.

L’Institut dispense deux sortes de formation, une formation fondamentale d’une durée d’une année pour les étudiants marocains, de deux ans pour les étudiants africains et de trois ans pour ceux de France, et une formation de courte durée (trois mois au moins), dispensée au profit des imams en charge de l’office de la prière et du sermon dans leurs pays.

Pour ce qui est des Marocains, le cycle de la formation fondamentale est ouvert aux titulaires de licence délivrée par l’une des universités marocaines ou d’un diplôme équivalent, âgés de moins de 45 ans et se prévalant de la mémorisation intégrale du Saint Coran, pour les étudiants imams, et de la moitié au moins du Livre saint pour les étudiantes morchidates.

Cette formation constitue le premier jalon dans l’opération de qualification des Imams, Morchidines et Morchidates, de manière à développer la conscientisation religieuse, améliorer la prédication et l’orientation en matière de religion. La formation des imams, des morchidines et des morchidates a notamment pour objectifs de permettre aux étudiants d’exercer l’office de l’Imamat et du sermon (Khotba) et d’assurer les missions de prédication et d’orientation religieuse, de s’exercer à la mise en œuvre pratique de l’enseignement théorique inscrit dans le programme, outre le rehaussement scientifique et pratique des imams et leur dotation de l’expertise et des compétences qui les habilitent à former d’autres imams.

Le programme de formation comprend des cours théoriques (sciences de la charia, introductions aux sciences humaines nécessaires, les langues et l’informatique), des conférences et des colloques, ainsi que des journées d’études et des travaux pratiques.

Soucieux du renforcement des liens solides de fraternité et des relations de coopération distinguée qui unissent le Royaume aux différents pays frères et amis, l’Institut dispense, en plus de la formation des imams, morchidines et morchidates marocains, la formation à des imams étrangers provenant de pays africains et européens entre autres.

C’est ainsi que 1.490 étudiants étrangers ont pu bénéficier de la formation fondamentale et de la formation continue au sein de l’Institut, dont 65 étudiantes morchidates, venant de pays comme le Mali (399), la Guinée (311), la Côte d’Ivoire (294), le Sénégal (139) ou encore de la France (65).

Quant aux sessions de perfectionnement de la formation continue, elles ont bénéficié à de grands imams de Guinée, au nombre de 35, de France (24), du Nigéria (107), du Tchad (79) et de Tunisie (37).

La répartition des étudiants étrangers se fait selon leur nationalité et leur formation est assurée selon un programme élaboré en coordination avec leurs pays. Elle intègre notamment les fondamentaux des sciences de la charia, indispensables à l’Imam, les langues, les sciences humaines, et l’histoire du pays d’origine de l’Imam et ses institutions.

L’Institut organise, en coordination avec l’Office de la Formation professionnelle et de la promotion du travail, de courtes sessions de formation professionnelle dans les branches de l’électricité du bâtiment, de la coupe-couture, de l’agriculture et de l’informatique, avec l’encadrement de professeurs de l’Office.

Ce type de formation a bénéficié à 301 étudiants répartis comme suit, 85 étudiants dans la section électricité, 85 étudiants dans la section agriculture, 73 étudiants dans la section informatique, et 58 étudiants dans la section couture.

Sur hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, Chef Suprême et Chef d’Etat-Major Général des Forces Armées Royales, le ministère des Habous et des Affaires Islamiques assure la formation d’Imams et de morchidines promis à l’encadrement des soldats opérant au sein des Forces Armées Royales. Il s’occupe également, suivant l’ordre royal donné dans ce sens, de l’organisation de sessions de qualification des encadrants religieux opérant au sein des unités des FAR et ce, en parfaite coordination avec les services spécialisés au niveau du Commandement suprême des Forces Armées Royales.

L’Institut organise, au titre de l’année 2017, une session de formation fondamentale au profit de cent (100) Imams prédicateurs qui seront rattachés aux casernes militaires début 2018. Ce faisant, le nombre de prédicateurs (morchidines) mis à la disposition des Forces Armées Royales atteindra un total de 246.

Partant du souci de renforcer la qualification et l’orientation des préposés à l’encadrement religieux au sein de l’institution militaire, il a été procédé à l’élaboration d’un projet de guide, en voie d’être adopté, à l’intention de ces encadrants qui récapitule les principes généraux afférents à la mission de l’Imamat et de la prédication religieuse, dans le cadre des constantes du Royaume du Maroc.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire