ban600

L’Hermione regagne son port d’attache en France après avoir sillonné 12 villes portuaires dont Tanger

L’Hermione regagne son port d’attache en France après avoir sillonné 12 villes portuaires dont Tanger

Après un périple de quatre mois et demi qui l'a conduit à faire escale dans 12 villes portuaires dont Tanger, l'Hermione, célèbre réplique de la frégate de La Fayette qui naviguait durant le XVIIIème siècle, a regagné dimanche son port d'attache à Rochefort (sud-ouest de la France).

Parti le 30 janvier dernier de Rochefort, l'Hermione avait mis le cap en premier lieu sur Tanger, sa première escale, avant de sillonner 11 autres villes portuaires sur la côte Atlantique et en méditerranée.

"Mission accomplie" donc pour cette frégate qui avait embarqué 350 gabiers (matelots), dont une centaine de francophones mobilisés par l'organisation internationale de la Francophonie (OIF), sous le thème : "Libres ensemble de l'Atlantique à la Méditerranée".

Ressortissants de 34 États membres de la Francophonie, ces jeunes sont venus du Vietnam, de la Moldavie, de l'Arménie, du Mali... afin, selon les objectifs tracés par l'OIF, de se faire "les ambassadeurs de la paix, de la diversité, de la solidarité, du respect et du vivre Libres ensemble".

A bord de l’Hermione, qui permit en 1780 à La Fayette de traverser l'Atlantique pour rejoindre l'Amérique, tous les matelots étaient sur un pied d’égalité et solidaires pour pouvoir manœuvrer. Chacun d'eux a constitué un maillon indispensable de l’équipage.

En parallèle à la bonne marche du navire, les jeunes gabiers ont également préparé les escales, fait visiter la frégate au grand public et rencontré des visiteurs à quai, ce qui leur a permis de partager et d’enrichir leur expérience.

>>Lire aussi : Essaouira, un ”porte-étendard” unique du vivre-ensemble dans sa portée la plus universelle

Plusieurs escales ont été thématisées à partir des enjeux prioritaires sur lesquels s’engage la Francophonie (diversité linguistique et culturelle, économie et entrepreneuriat, formation, développement durable, créativité et mobilité des jeunes, migration, etc.).

L’escale de Tanger avait été dédiée à la francophonie économique et numérique, ainsi qu’à la date anniversaire de la création du mouvement Libres Ensemble (10 mars 2016).

Avec ses 1000 tonnes et un gréement (culminant à 47 mètres) qui compte une surface de toile d’environ 2200 m2, l’Hermione est sans aucun doute le navire à phares carrés le plus complexe à faire naviguer. Toutes les manœuvres se font manuellement et réclament une nombreuse main d’œuvre.

Après le succès de son grand voyage américain en 2015 sur les traces de La Fayette, l’Association Hermione-La Fayette a entrepris de programmer de nouveaux grands voyages tous les 2 ou 3 ans.

La prochaine destination sera dévoilée au mois de septembre.

Forte de 274 millions de francophones de par le monde, l’OIF a pour mission de donner corps à une solidarité active entre les 84 Etats et gouvernements qui la composent – plus du tiers des Etats membres des Nations Unies.

Parmi les objectifs qu’elle s’assigne, figure celui de contribuer à améliorer la vie des populations, en les aidant à devenir les acteurs de leur propre développement.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire