ban600

La liberté de croyance ne peut être confisquée

La liberté de croyance ne peut être confisquée

La liberté de croyance ne peut être confisquée, a indiqué, mardi à Rabat, le ministre d’Etat chargé des Droits de l’Homme, M. Mustapha Ramid, soulignant l’existence de dispositions conciliant entre cette liberté et la manière avec laquelle la société traite ce sujet.

La punition de celui qui porte atteinte à la sécurité et à la quiétude de la société est régie par le Code pénal qui définit les crimes et les peines y afférentes, a affirmé M. Ramid, qui était l’invité du Forum de la MAP tenu sous le thème « Plan d’action national en matière de démocratie et des droits de l’homme 2018-2021 (PANDDH): les acquis et les choix ».

>>Lire aussi : Chambre des Conseillers : Adoption du projet de loi relative à la réorganisation du CNDH

« La stabilité de la société constitue le fondement de tous les droits », a, à cet égard, insisté M. Ramid.

Le Forum de la MAP est un espace de débat sur les questions d’actualité aux plans politique, économique, culturel et social. Des représentants d’instances gouvernementales et des médias, ainsi que des personnalités de divers horizons y sont conviés.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire