ban600

L’Indonésie remporte une plainte contre l’UE au sujet de droits antidumping imposés sur son biodiesel

L’Indonésie remporte une plainte contre l’UE au sujet de droits antidumping imposés sur son biodiesel

L’Indonésie a remporté, dans le cadre de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), une plainte déposée contre l’Union Européenne (UE) au sujet des droits antidumping imposés sur le biodiesel indonésien exporté, a annoncé mercredi le ministère du Commerce.

La Cour de justice européenne, la plus haute juridiction de l’UE, a décidé de supprimer les droits antidumping de 8,8% à 23,3% sur les importations des produits biodiesels indonésiens, a souligné le ministère dans un communiqué. Imposés depuis 2013, ces droits antisubventions (compensateurs) ont été à l’origine d’un déclin drastique des exportations du biodiesel indonésien vers l’Europe.

>>Lire aussi : Moscou souhaite participer à l’enquête sur l’empoisonnement d’un ex-espion russe au Royaume-Uni

Dans le cadre d’un plan ambitieux visant à développer son industrie des biocarburants, la République, qui encourage l’utilisation à l’échelle nationale du biodiesel, prévoit d’étendre les subventions en la matière pour couvrir les carburants mélangés à l’huile de palme utilisés notamment par son énorme secteur minier et d’électricité.

Par ailleurs, Jakarta envisage de contester les droits antidumping applicables par les États-Unis, auprès d’un tribunal de l’OMC. L’Indonésie, le plus grand producteur mondial d’huile de palme, a protesté récemment contre un projet du Parlement européen visant à interdire l’huile de palme dans les biocarburants à partir de 2021, notant qu’une telle interdiction aurait de graves répercussions sur des communautés rurales qui vivent de l’exploitation des palmiers à l’huile.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire