ban600

L’Institut Amadeus en déplacement ce 29 mars à Dakar pour débattre de l’adhésion du Maroc à la CEDEAO

L’Institut Amadeus en déplacement ce 29 mars à Dakar pour débattre de l’adhésion du Maroc à la CEDEAO

Othmane Semlali

L’Institut Amadeus, Think-Tank marocain indépendant se rendra le 29 mars dans la capitale sénégalaise. L’occasion est unique et si importante.

Il s’agit de partir à la rencontre d’une multitude d’acteurs sénégalais entre responsables, décideurs, acteurs économiques et de la société civile, pour débattre de la prochaine adhésion du Maroc à la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), et dissiper les craintes et réticences de certains opérateurs du pays de la Teranga. En d’autres termes, il sera question d’animer une grande conférence-débat avec un thème soigneusement choisi qui n’est autre que : ‘’L’adhésion du Maroc à la CEDEAO : Les fondements, enjeux et perspectives communes’’. A travers cette initiative de réflexion et d’échanges, l’Institut Amadeus, hautement doué d’une expertise dans les débats sur des problématiques intéressant directement le Continent, compte élargir la discussion sur la prochaine adhésion du Maroc à ce groupement économique ouest- africain, avec en perspective de porter ce débat à d’autres métropoles de l’Afrique de l’ouest.

Cette conférence rassemblera des responsables gouvernementaux, des députés, des opérateurs économiques, des acteurs parmi les plus influents de la société civile du Sénégal et du Maroc, avec comme ambition d’inaugurer une réflexion commune et objective sur les conditions optimales d’un élargissement au Royaume du Maroc, réussi de la CEDEAO. La réalisation d’un tel objectif requiert, à ce stade, l’organisation sur une base paritaire, d’une écoute respective et attentive, ainsi qu’un dialogue franc et ouvert entre les principaux acteurs sénégalais et marocains, concernés. Cet exercice permettra de partager les ambitions communes, d’exprimer les attentes réciproques, d’identifier les appréhensions respectives- naturelles et légitimes comme en tous pareils cas- et enfin d’identifier ensemble les accommodations nécessaires et le dépassement en commun des difficultés rencontrées.

>>Lire aussi : Le président du parlement de la CEDEAO réaffirme son soutien total à l’adhésion du Maroc à cette institution

L’objectif fondamental de cette conférence est de contribuer, ainsi, à assurer une vertueuse appropriation commune de ce projet stratégique en devenir, qui ne constitue, en aucune manière, un acte unilatéral du Maroc ou une tentative de promouvoir ses seuls intérêts au détriment de « la marche » intégrationniste réussie de la CEDEAO. Bien au contraire, la demande du Maroc correspond à une volonté d’enrichissement mutuel et de synergie collective, ce qui lui confère un objectif « gagnant- gagnant » fondamentalement stratégique pour les deux parties. La matinée de cette rencontre organisée avec des think-tank sénégalais, réunira une délégation sénégalaise et une délégation marocaine composée chacune de 10 à 15 personnes, représentant les sphères politique, économique, universitaire et de la société civile.

Cette approche permettra d’échanger, de discuter, et de conforter sereinement et librement les différents points de vue dans un esprit constructif. Les débats porteront sur « Le Maroc dans la CEDEAO : Les fondements de la vocation ouest- africaine du Maroc », et « Le Maroc à l’écoute de son partenaire sénégalais : Comprendre les réticences suscitées par la perspective d’adhésion du Royaume pour mieux les dépasser ensemble ». Afin d’élargir le débat au grand public, l’après- midi abritera deux séances plénières axées sur les thèmes : «le Sénégal et le Maroc, membres d’une même communauté de destin : histoire commune, réalisations communes, réalités communes et avenir commun- Focus sur les relations Maroco-sénégalaises », et « l’adhésion du Maroc à la CEDEAO : Avantages réciproques et atouts d’une démarche positive co-construite en faveur d’un rapprochement « gagnant- gagnant » irréversible’’. Les recommandations proposées dans le cadre de cette conférence seront communiquées à l’ensemble des décideurs marocains et sénégalais.

 

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire