ban600

L’Institut français du Maroc présente sa saison culturelle 2017

L’Institut français du Maroc présente sa saison culturelle 2017

L’Institut français du Maroc (IFM) a dévoilé, jeudi 23 février, le programme de la saison culturelle France-Maroc pour 2017.

L’année 2017 s’annonce riche et prometteuse avec une programmation qui se veut animée entre, expositions, théâtre, danse, musique et littérature.  Ce qui en fait une programmation dédiée pour tous les goûts.

Ainsi, l’Institut Français du Maroc présente, lors de cette saison,  plus de 25 événements majeurs et se décline en 335 jours d’activités culturelles, 200 jours de spectacles vivants mais aussi 400 projections de films, 300 jours d’expositions et 60 conférences.  Le leitmotiv de cette saison est ‘’Réinventer la cité’’.

«  L’Institut français du Maroc mettra la relation exceptionnelle entre la France et le Royaume au service du dialogue euro-méditerranéen. Du Forum des Jeunes Leaders d’Essaouira aux Nuits des Philosophes», nous explique Jean-Marc Berthon,  Directeur Général de l’IFM.

Parmi les temps  forts de cette saison,  le lancement d’un nouveau cycle consacré aux grands interprètes, le jazz avec la création d’un festival à Agadir et la tournée de Daniel Zimmerman Quartet.

Egalement, lors de cette saison, plus d’une quarantaine de films récents seront présentés en exclusivité aux férus du 7ème art, tout au long de l’année.

«  Il ne faudra pas rater les lieux saints partagés, cette exposition proposée à Marrakech par le MUCEM, qui montre ce qui unit autour de la Méditerranée les trois religions monothéistes », nous explique le Directeur Général de l’IFM.

Sur le volet de la littérature, l’Institut français du Maroc sera présent lors de la 21ème édition du Salon International de Tanger des Livres et des Arts, mais également, avec la Cigogne Volubile.  Un événement dédié aux jeunes lecteurs de 4 à 12 ans, la Cigogne volubile, aura cette année pour thématique «  Voyage de villes en villes ».

De Meknès  à Rabat, d’Agadir à Oujda, de Marrakech à Kénitra, auteurs, illustrateurs, conteurs et libraires sensibiliseront les plus jeunes à la ville et à son environnement.

Parmi les rencontres littéraires, Leila Slimani, lauréate en 2016, du plus prestigieux  prix littéraire français viendra partager avec le public marocain son prix Goncourt. Elle animera une série de rencontres avec lecteurs d’extraits de Chanson Douce.

Notons que la précédente saison culturelle française dont le leitmotiv était ‘’ changer de dimension’’,  aura été une formidable réussite.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire