ban600

L’intégration socioéconomique des personnes en situation de handicap exige une politique holistique

L’intégration socioéconomique des personnes en situation de handicap exige une politique holistique

 L’intégration socioéconomique des personnes en situation de handicap exige une politique holistique intégrant les dimensions qualitative et quantitative, ont souligné lundi, à Marrakech, les participants au 2è Colloque international sur l’économie sociale et solidaire. 

Les intervenants dans le cadre de cette rencontre organisée sous le thème « l’inclusion des personnes en situation de handicap: Quels défis pour les politiques publiques? », ont appelé à mettre en place une politique publique à même de garantir la prise en charge et la vie décente à cette catégorie ainsi que son accès aux différents services et prestations.

Pour le vice-président de l’université Cadi Ayyad (UCA), chargé des affaires de la coopération, Pr. Abdellatif Souhel, les questions du handicap, du genre, de la vulnérabilité socioéconomique et l’intégration des étudiants étrangers sont aujourd’hui au cœur de la stratégie socialement responsable de l’UCA.

Ces thématiques englobent de nouvelles actions qui sont l’affaire de tous les acteurs de l’université (étudiants, personnels administratifs, enseignants, chercheurs), qui ne seront opérationnelles qu’en étroite collaboration avec les différents partenaires de l’université.

M. Souhel a appelé à travailler avec tous les acteurs concernés pour rattraper le retard enregistré dans le domaine de l’inclusion des personnes en situation de handicap, à développer des projets novateurs et de recherche dans ce domaine et à encourager la formation aux métiers du handicap.

Dans le même sens d’idées, le vice-doyen de la Faculté des Sciences juridiques, économiques et sociales de Marrakech, chargé des affaires pédagogiques, Driss Assi, a souligné que l’intégration socioéconomique des personnes en situation de handicap est une question qui préoccupe toutes les composantes de la société marocaine, relevant que les résultats de cette inclusion demeurent encore loin des attentes de cette catégorie vulnérable.

La présidente de l’association belge « ASBL Le 3ème Œil », Rajae Jebbour, a pour sa part, fait savoir que cette association travaille au Maroc sur un projet de la création d’une cellule inclusive pour les étudiants souffrant de déficit visuel.

Dans une intervention par vidéoconférence, le président de l’association « ASTH » (Association Service Transport Handicapés), Michel Lozac’Hmeur, a souligné que la mobilité est un droit des personnes en situation de handicap au même titre que la santé et l’éducation.

Il a en outre, appelé à mettre en place une véritable politique urbanistique qui intègre les personnes en situation de handicap.

Organisé par l’UCA, en partenariat avec les associations F2MS ( Fondation d’appui à la mobilité des personnes en situation de handicap dans la région de Marrakech-Safi), l’ASTH (Rennes, France), « le 3ème Œil » (Bruxelles, Belgique), ce colloque de deux jours vise à rassembler tous les acteurs publics, privés et associatifs concernés par l’intégration socio-économique des personnes en situation de handicap dans la région de Marrakech-Safi.

Il s’assigne pour objectifs de débattre d’un plan d’action régional pour rendre effectif le droit à l’éducation pour les personnes en situation de handicap comme levier de mobilité sociale et, d’autre part, d’appuyer les projets d’économie sociale et solidaire, développés par l’Université Cadi Ayyad et ses partenaires associatifs dans le domaine de la mobilité solidaire et les intégrer dans la logique de l’incubation des projets économiques.

Il s’agit aussi d’engager un débat multi-partenarial sur la mobilité solidaire en tant que levier d’intégration et de convergence de la politique publique dans ce domaine.

Le but de ce débat est de procéder à une lecture critique de l’action publique actuelle, d’évaluer les projets pilotes innovants et de proposer des pistes concrètes pour l’amélioration de la performance de l’action publique en faveur de l’inclusion socio-économique des personnes en situation du handicap dans le contexte du Maroc et plus particulièrement dans le contexte de la région de Marrakech-Safi.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire