ban600

L’Iran qualifie de « criminelles » les frappes militaires occidentales contre la Syrie

L’Iran qualifie de « criminelles » les frappes militaires occidentales contre la Syrie

Le guide suprême de la révolution iranienne, l'ayatollah Ali Khamenei, a jugé samedi "criminelles" les frappes militaires menées par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni contre la Syrie, en représailles à l'attaque chimique présumée, perpétrée la semaine dernière à Douma et qui a fait des dizaines de morts.

"L'attaque sur la Syrie aujourd'hui à l'aube est un crime", a affirmé Khamenei dans un discours publié sur son compte Twitter, assurant que ces trois pays "ne tireront aucun profit (de cette attaque) comme ils n'ont tiré aucun profit de tels crimes en Irak, en Syrie et en Afghanistan au cours des dernières années".

"De telles attaques n'auront pour résultat que de nouvelles destructions. Les Américains tentent de justifier leur présence dans la région par de telles attaques", a déclaré, de son côté, le président iranien Hassan Rohani, cité par l'Agence Tasnim.

>>Lire aussi: Le Maroc déplore la dégradation de la situation au Moyen Orient, et notamment l’escalade militaire d’hier en Syrie

Le ministre iranien de la Défense, Hossein Dehghan, a, pour sa part, dit que "le peuple syrien va certainement répondre à ces attaques et les peuples du monde devraient condamner cette agression".

Par ailleurs, le ministère iranien des Affaires étrangères a indiqué, dans un communiqué relayé par les médias publics, que "les Etats-Unis et leurs alliés, qui ont mené une action militaire contre la Syrie malgré l'absence de preuve avérée (...) assumeront la responsabilité des conséquences régionales et transrégionales de cet aventurisme".

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire