ban600

L’UA condamne fermement les attaques contre la MINUSMA

L’UA condamne fermement les attaques contre la MINUSMA

L’Union africaine (UA) a condamné fermement les « attaques terroristes » perpétrées en fin de semaine dernière contre la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), coûtant la vie à quatre Casques bleus et un soldat malien.

« Le Président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, condamne fermement les attaques terroristes perpétrées le 24 novembre 2017 contre la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), dans les régions de Menaka et de Mopti« , indique l’organisation panafricaine dans un communiqué publié sur son site officiel. Ces attaques ont causé la mort de quatre soldats de maintien de la paix (trois Nigériens et un Burkinabé) et d’un soldat malien, alors que plusieurs autres personnels ont été blessés.

M. Faki, ajoute le communiqué, « assure la MINUSMA et les Nations unies, les pays contributeurs de troupes et le Gouvernement malien de l’entière solidarité de l’Union africaine« , soulignant que ces attaques « constituent une illustration supplémentaire de la gravité de la menace que les groupes terroristes et criminels font peser sur la sécurité et la stabilité de la région sahélienne, ainsi que des défis auxquels la MINUSMA est confrontée dans l’exécution de son mandat« .

Au moment où le Conseil de sécurité examine le projet de résolution sur la Force conjointe du G5 Sahel, à la suite de son débat du 30 octobre 2017, les attaques contre la MINUSMA rappelle « l’urgence d’un appui résolu et effectif aux efforts entrepris par les pays de la région pour mutualiser leurs moyens aux fins de lutter contre le terrorisme et la criminalité organisée« , selon la même source. A cet égard, le Président de la Commission de l’UA réitère son appel au Conseil de sécurité pour qu’il prenne « les mesures attendues de lui, sur la base des recommandations faites par le Secrétaire général des Nations unies dans son rapport du 16 octobre 2017 ».

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire