ban600

L’UNFM souffle ses 48 bougies au service de l’épanouissement de la femme marocaine

L’UNFM souffle ses 48 bougies au service de l’épanouissement de la femme marocaine

Forte de son parcours des plus engagés, l’Union nationale des femmes du Maroc (UNFM) fête samedi son 48-ème anniversaire, avec autant de dévouement en faveur de l’épanouissement de la femme marocaine et l’amélioration de ses conditions socio-économiques.

Dès sa création le 6 mai 1969, l’UNFM ne cesse d’assister la femme marocaine à participer pleinement à l’oeuvre du développement national dans des domaines aussi prometteurs que ses ambitions.

Placée sous la présidence effective de SAR la Princesse Lalla Meryem, l’UNFM ambitionne d’élaborer un projet global visant la promotion des conditions sociales de la femme en prenant appui sur tous les acteurs gouvernementaux et de la société civile.

Un objectif qui s’inscrit d’ailleurs en droite ligne des orientations tracées par feu SM Hassan II dans une allocution à l’occasion de l’ouverture des travaux du congrès constitutif de l’UNFM.

“Cette institution est appelée à être un lien solide supplémentaire entre les diverses péripéties de Notre histoire”, avait dit feu SM Hassan II, ajoutant que les activités de cet organisme “s’insèrent dans le cadre de la politique générale qui signifie, avant tout, la gestion des affaires et des intérêts publics”.

L’UNFM est chargée d’assister les femmes à investir et à intégrer des secteurs économiques à travers la création de leurs propres coopératives ou entreprises, tout en œuvrant à la promotion de la condition féminine.

Pour ce faire, l’Union a mis en place des centres de formation en broderie, couture, stylisme, peinture sur soie, décoration et céramique, et installé des crèches pour enfants.

A travers ses bureaux régionaux et locaux et ses centres de formation, l’Union mène des actions en matière d’éducation et de lutte contre l’analphabétisme et des campagnes de sensibilisation notamment en matière de santé maternelle, de maladies cardiovasculaires et ophtalmologiques.

Dans le souci de réussir l’équation formation-emploi au profit de la femme, l’UNFM a créé des structures d’emploi pour les femmes et les jeunes filles.

L’Union a également créé plusieurs coopératives s’intéressant notamment à l’apiculture et à la production du miel, l’élevage de bovins et la production de fromage.

Ces entités sont gérées par les bénéficiaires elles-mêmes lesquelles bénéficient de sessions de formation continue en matière de gestion et de marketing.

L’UNFM a aussi pour missions la sensibilisation et l’information dans le domaine juridique à travers l’organisation de tables rondes et l’ouverture de centres d’écoute des femmes ayant des problèmes conjugaux dans plusieurs villes du Royaume.

L’éducation environnementale fait également partie des activités de cet établissement à travers l’organisation de campagnes de sensibilisation en matière de gestion quotidienne des déchets ménagers et de protection de l’environnement et des ressources forestières, particulièrement en milieu rural et suburbain.

Les actions de L’UNFM ont également un rayonnement international avec notamment son adhésion à l’Union générale des femmes arabes, à l’Organisation des femmes africaines ainsi qu’au réseau arabe des organisations populaires.

Elle est aussi membre de l’Organisation arabe de la société civile (Chabaka), du Conseil international des femmes (CIF) et du Comité des Femmes Méditerranéennes.

L’UNFM, qui entreprend des relations de partenariat avec les départements ministériels, les collectivités locales et des organisations internationales, dispose du statut consultatif auprès du Conseil Economique et Social des Nations Unies (ECOSOC).

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire