ban600

L’Université ouverte de Dakhla et l’Université Lusiada de Lisbonne renforcent leur coopération

L’Université ouverte de Dakhla et l’Université Lusiada de Lisbonne renforcent leur coopération

Un accord a été signé, vendredi, dans la capitale portugaise entre l’Université ouverte de Dakhla et l’Université Lusiada de Lisbonne, visant à intensifier les relations de coopération dans les domaines de la recherche, de l’enseignement et de la formation. 

Signée par le président de l’Université ouverte de Dakhla, Driss Guerraoui et le recteur de l’université Lusiada, Afonso D’Oliveira Martins, la convention porte notamment sur l’échange d’étudiants, de professeurs et de chercheurs, la réalisation d’études et activités ayant un intérêt commun et le développement de projets de recherche scientifique. 

L’accord paraphé également par le président et le vice-président de la Fondation Minerva, l’entité fondatrice des universités Lusiada, respectivement Joao Duarte Redondo et Ricardo Leite Pinto, a pour objet aussi l’organisation d’événements ainsi que l’échange et le soutien de publications.

S’exprimant à cette occasion, le recteur de l’université portugaise s’est félicité de la signature d’un accord de coopération avec une institution aussi prestigieuse que l’Université ouverte de Dakhla, soulignant sa conviction que la mise en oeuvre de cette convention aura des résultats « très positifs » dans le domaine pédagogique, académique, scientifique et culturel.

>>Lire aussi: L’expérience marocaine de préservation de l’environnement présentée à l’Université Technologique de Panama

M. D’Oliveira Martins a également relevé que l’accord représente un pas de plus pour le renforcement des relations de coopération entre le Maroc et le Portugal.

M. Guerraoui a de son côté noté que l’accord scellé témoigne de la confiance du Portugal, à travers l’université Lusiada, et traduit aussi une volonté partagée des deux pays pour renforcer un partenariat nouveau où la connaissance, le savoir, le génie et l’intelligence pourront contribuer amplement.

« Le Maroc et le Portugal ont la ferme conviction que c’est par l’échange humain entre les jeunes étudiants, professeurs et experts que nous pourrons accompagner le nouveau partenariat qui va au- delà des relations bilatérales », a-t-il dit.

M. Guerraoui a également relevé que les échanges économiques entre les deux pays se développent et le nombre d’entreprises implantées ou qui opèrent sur le marché marocain augmente aussi, ajoutant que les échanges humains vont certainement suivre cette dynamique dans laquelle les deux Universités pourront jouer un rôle.

>>Lire aussi: L’université appelée à renforcer son offre de formation en s’adossant sur le numérique

Il a par ailleurs indiqué que la convention va profiter à des étudiants de la région Dakhla-Oued Eddahab, à des professeurs et à tout acteur qui évolue au sein de l’Université de Dakhla, en leur permettant de développer des relations nouvelles, de poursuivre des études à l’université Lusiada, de nouer des partenariat, organiser des rencontres et séminaires autour de problématiques d’intérêt commun entre les deux universités et à travers eux le Maroc et le Portugal.

Fondée en 2010 par l’Association d’Etude et de recherche pour le développement (AERED), l’Université ouverte de Dakhla se veut une institution intellectuelle ayant pour vocation de stimuler les échanges internationaux sur les problématiques du développement économique et social.

L’Université Lusiada de Lisbonne, créée en 1986, fait partie des établissements d’enseignement privés « Universidade Lusiada » présents également dans les villes de Porto et Famalicao ainsi que dans des pays africains comme l’Angola et Sao Tomé-et-principe.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire