ban600
Voeux

M. Abdelkader Amara effectue une visite de terrain au port de Casablanca

M. Abdelkader Amara effectue une visite de terrain au port de Casablanca

Le ministre de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Abdelkader Amara a effectué, mercredi, une visite de terrain aux chantiers du méga-projet « Wessal Casablanca-port », qui vise la valorisation de la zone historique du port de Casablanca et le développement de la vocation touristique de la métropole, et dont le coût global de réalisation est estimé à plus de trois milliards de dirhams.

Des explications ont été fournies à M. Amara sur l'avancement des travaux par la directrice générale de l’Agence Nationale des Ports (ANP), Mme Nadia Laraki , qui a mis en relief la portée des chantiers stratégiques ouverts ces dernières années visant le réaménagement du port de Casablanca ainsi que l’intérêt que représente ce port « riche par son histoire » pour la métropole.

Il s’agit, en effet, de la réalisation de la composante maritime de la voie (17 kms) reliant le port de Casablanca à la Zone logistique Multiflux de Zenata, le nouveau port de pêche, le nouveau chantier naval, le nouveau terminal pour les croisières et le bâtiment communautaire au port.

La réalisation de la composante maritime de la voie reliant le port de Casablanca à la zone logistique Multiflux de Zenata a pour objectifs notamment de soulager les principales voiries mitoyennes au port et améliorer les conditions de circulation. Il s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de développement de la compétitivité logistique.

Ce projet permettra également de fluidifier le trafic de marchandises transitant à partir du port, et à améliorer les conditions de transport de marchandises, notamment vers la zone logistique de Zenata.

>>Lire aussi : Le Maroc dispose d’un cadre juridique de prévention et de répression « avancé et approprié » pour la protection des consommateurs

S’agissant de la réalisation du nouveau port de pêche, ce projet permettra de dépasser les insuffisances de l’actuel port et de créer de nouvelles conditions optimales pour l’exercice des activités liées au transit des apports de la pêche.

L’objectif de ce projet est de résoudre les contraintes qui entravent l’exploitation du port actuel, notamment l’exiguïté des surfaces des terres pleins et du bassin de pêche, les problèmes de circulation des camions et encombrement des espaces, problèmes de sécurité et de non-conformité de la navigation et l’existence d’activité incompatible avec celles liées à la pêche.

Concernant le transfert de l’actuel chantier naval vers la partie Est du port, ce projet vise à répondre à la demande nationale pour les services de chantiers navals et saisir les opportunités offertes par le marché international pour ces services. Ce projet permettra de renforcer la capacité d’accueil du port de Casablanca en termes de réparation.

Parmi les principaux objectifs de ce projet figure notamment le développement de l’industrie navales au Maroc et le positionnement du Royaume sur le marché international afin de drainer plus d’investissements dans ce secteur.

Pour ce qui est du nouveau terminal pour les croisières, ce projet s’inscrit dans le cadre du développement de l’offre touristique de la ville de Casablanca. il a pour objectifs de doter le port d’un terminal destiné à l’embarquement et au débarquement des bateaux de croisière et de combler le déficit de l’infrastructure d’accueil des navires afin de répondre à la demande croissante des croisières.

Enfin, dans le cadre de la stratégie visant la mobilisation du foncier destiné à accueillir le projet de valorisation de la zone historique du port (projet Wessal) à travers la délocalisation de l’ensemble des activités in-situ, il est prévu de réaliser un bâtiment communautaire permettant, entre autres, d’optimiser les espaces portuaires par le groupement des bâtiments administratifs des différents intervenants dans le port (autorité portuaire, douanes, district, délégation des pêches, opérateurs, banques….).

Lors de sa tournée, M. Amara a été accompagné par MM.Abdelkebir Zahoud et Mohamed Samir El Khamlichi, respectivement Wali de la région Casablanca-Settat et gouverneur de la préfecture d'arrondissements de Casablanca-Anfa.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire