ban600

M. Benabdelkader met en exergue à l’OCDE les efforts du Maroc pour promouvoir la gouvernance inclusive

M. Benabdelkader met en exergue à l’OCDE les efforts du Maroc pour promouvoir la gouvernance inclusive

Le ministre délégué chargé de la réforme de l'Administration et de la fonction publique, Mohamed Benabdelkader, a mis en exergue, lundi au siège de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) à Paris, les efforts considérables déployés par le Maroc pour promouvoir la gouvernance inclusive et la démocratie participative. 

M. Benabdelkader, qui conduisait une importante délégation marocaine aux travaux d’une réunion du comité de pilotage de l’initiative MENA-OCDE, a passé en revue certains instruments juridiques mis en place au Royaume pour garantir la participation citoyenne au processus de prise de décision, l’élaboration des politiques publiques et le développement du pays. Il a, à cet égard, cité les différentes dispositions de la Constitution de 2011 qui portent sur les modalités de cette participation, dont la lois relatives à la présentation de motions en matière de législation et au droit d’accès à l’information.

Il s’agit aussi de la création de l'Autorité pour la parité et la lutte contre toutes les formes de discrimination et du Conseil consultatif de la jeunesse et de l'action associative, a-t-il poursuivi, faisant observer que la Constitution a renforcé la démocratie représentative et participative, tout en apportant de nouveaux principes pour sa consolidation. Outre ces instruments juridiques, le ministre a évoqué les mécanismes de mise en œuvre, dont des actions et des projets structurants relatifs à la participation des jeunes et des femmes.

M. Benabdelkader a, par ailleurs, mis en avant l’attention particulière accordée par SM le Roi au Mohammed VI à la promotion de la gouvernance inclusive qui vise à renforcer la cohésion sociale, rappelant que le Souverain avait appelé, dans Son discours à l’occasion de l’ouverture de la 1ère session de la 2ème année législative de la 10ème Législature, à une reconsidération du modèle de développement marocain pour le mettre en phase avec les évolutions que connaît le Royaume, à travers "une conception intégrée" propre à lui insuffler un nouveau dynamisme.

>>Lire aussi : Le Grand Prix Mondial Hassan II pour l’Eau remis à l’OCDE dans le cadre du Forum mondial de l’eau

Ce nouveau modèle de développement fait l’objet d’un débat national avec la participation notamment des médias, des syndicats, des partis politiques et de la société civile, a-t-il fait savoir. Sur un autre registre, le ministre a insisté sur l’importance du dialogue social en tant que levier d’une véritable gouvernance inclusive, soulignant la détermination du gouvernement à l’institutionnaliser.

D’autre part, M. Benabdelkader a plaidé pour une participation effective de la jeunesse à la vie publique dans les pays de la région MENA, à travers la mise en place de mécanismes et de politiques publiques qui prennent en considération le rôle majeur que joue cette composante de la société dans tout processus de développement.

La délégation marocaine à cette réunion, coprésidée par l’Espagne, la Turquie et la Tunisie, était composée également de représentants des ministères des Affaires générales et de la gouvernance, de la Jeunesse et des sports, de l’Agence Marocaine de Développement des Investissements et de l’ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire