ban600
Voeux

M. Benatiq appelle les Marocains d’Allemagne à adhérer au projet de développement initié par SM le Roi Mohammed VI

M. Benatiq appelle les Marocains d’Allemagne à adhérer au projet de développement initié par SM le Roi Mohammed VI

Le ministre délégué chargé des Marocains résidant à l'étranger et des affaires de la migration, Abdelkrim Benatiq, a souligné la nécessité pour la communauté marocaine résidant en Allemagne d'adhérer et de contribuer efficacement au projet de développement initié par Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

"On ne peut concevoir l'avenir du Maroc sans la contribution des compétences et des énergies marocaines établies à l'étranger", a soutenu M. Benatiq lors de deux rencontres de communication avec la communauté marocaine résidant en Allemagne, tenues respectivement samedi à Francfort et dimanche à Düsseldorf.

Lors de ces rencontres, tenues en présence des Consuls du Maroc à Francfort, Mohamed Achkalou, et à Düsseldorf, Jamal Chaibi, le ministre a souligné que l'investissement dans le capital humain doit faire partie du futur projet de développement du Maroc qui a besoin plus que jamais des compétences qui se sont développées dans une grande puissance économique comme l'Allemagne, appelant en même temps à accorder un intérêt particulier à la première génération compte tenu des efforts inlassables déployés et des sacrifices consentis dans diverses étapes.

M. Benatiq a ajouté, à ce propos, que la "Région 13", plate-forme virtuelle initiée par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) pour servir de portail interactif visant à s'informer des données économiques, se veut une réponse aux défis du futur, mettant l'accent sur la nécessité d'investir dans les Marocains du Monde en focalisant surtout sur les idées et non sur le capital. La "Région 13", en tant que plateforme virtuelle, constitue un mécanisme permettant aux Marocains résidant à l'étranger (MRE) d’accompagner le développement économique du Maroc et d’être informés des mutations économiques, sociales et culturelles que connait le pays.

Dans ce contexte, le ministre a souligné que les membres de la communauté marocaine en Allemagne peuvent constituer le principal canal de transfert de technologie, de développement industriel et de promotion des produits marocains sur les marchés internationaux, car "le Maroc a besoin demain d'un secteur industriel fort". 

>>Lire aussi :M. Benatiq expose à Dubaï les différents chantiers visant à moderniser les services fournis aux Marocains du monde

Il a assuré, dans ce cadre, que son département s'attelle à la mise en place d'une cellule d'accompagnement des investissementspour aider les MRE à lancer et à développer des projets de développement. Le ministère a décidé aussi de porter à 5 le nombre des universités d'été et aussi des bénéficiaires (560 au lieu de 120), a ajouté le responsable marocain.

Conformément à la vision de SM le Roi, qui accorde un intérêt particulier à la communauté marocaine établie à l'étranger, le ministre a assuré avoir tenu cette réunion à Francfort, l'une des régions d'Allemagne qui connaissent une grande concentration de ressortissants marocains, avec la présence d'une délégation composée de représentants de divers département concernés, en vue de plancher sur les différents dossiers et problèmes qui touchent de près les MRE.

Il a souligné, par ailleurs, que les Marocains du Monde, forts de leur union spontanée, constituent une force majeure pour la défense de l'intégrité territoriale du Royaume. "Notre appartenance à la patrie nous unit", a soutenu M. Benatiq.  Plusieurs intervenants représentant des associations actives en Allemagne ont évoqué les problèmes et défis auxquels fait face la communauté marocaine liés principalement à l'investissement au Maroc, aux services de transport en commun, à l'enseignement de l'arabe en Allemagne, à l'équivalence des diplômes et certificats allemands et à la participation politique.

Cette réunion a été l'occasion pour des représentants du ministère de la Justice, la CGEM, la CCG, la CNSS, l'Institut Royal de la Culture Amazighe (IRCAM), la Direction des douanes et impôts indirects, l'Agence nationale de la conservation foncière et du cadastre et la Direction générale des impôts de répondre aux interrogations des membres de la communauté marocaine établie en Allemagne.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire