ban600

M. Bourita souligne la priorité et l’importance données par SM le Roi au partenariat entre le Maroc et l’Espagne

M. Bourita souligne  la priorité et l’importance données par SM le Roi au partenariat entre le Maroc et l’Espagne

Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, a souligné, mercredi à Madrid, la “priorité et l’importance” données par SM le Roi Mohammed VI au partenariat entre le Maroc et l’Espagne.

S’exprimant lors d’un point de presse au terme de sa rencontre avec le ministre espagnol des Affaires étrangères et de la coopération, Alfonso Dastis, M. Bourita a relevé que la relation bilatérale entre le Maroc et l’Espagne “est portée par les deux Maisons Royales qui sont les garants d’une évolution encore plus positive de cette relation” prioritaire dans l’agenda diplomatique marocain.

Il a mis en exergue, dans le même sens, “la qualité particulière de cette relation, sa densité et sa force dans tous les domaines” et qui suscitent une “satisfaction partagée”.

Le ministre a souligné aussi le dialogue politique régulier entre les deux Royaumes sur toutes les questions bilatérales et régionales, ainsi que l’évolution “très satisfaisante” de leurs relations économiques, l’Espagne étant depuis trois ans le premier partenaire commercial du Maroc.

Il a, dans le même cadre, qualifié de “modèle” à suivre la coopération sécuritaire entre les deux pays visant à faire face aux différentes formes de criminalité et défis sécuritaires au profit de la sécurité aussi bien bilatérale que régionale.

“Autant la relation bilatérale est forte et bonne autant il existe une volonté et une ambition pour l’enrichir davantage pour y impliquer d’autres acteurs, consolider ses socles, diversifier son contenu et l’ouvrir sur d’autres domaines”, notamment culturel, celui des échanges humains ou pour le renouvellement des structures du partenariat entre les acteurs économiques des deux pays, a insisté M. Bourita.

Les échéances qui attendent les deux pays en 2017, notamment les visites au plus haut niveau et la prochaine Réunion de haut niveau Maroc-Espagne, offriront l’occasion pour les deux pays de réitérer l’ambition qu’ils ont pour leurs relations bilatérales, a-t-il dit.

Interrogé, par ailleurs, sur l’arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) concernant l’accord agricole Maroc-UE, M. Bourita a indiqué que des discussions sont en cours à ce sujet.

“Les discussions avancent de manière très satisfaisante pour qu’on préserve les fondamentaux de ce partenariat et qu’on puisse, notamment par rapport à la question des échanges agricoles, tenir compte des intérêts stratégiques des deux parties”, a déclaré le ministre marocain.

Évoquant le retour du Maroc à l’Union africaine, M. Bourita l’a qualifié de “naturel”, le Maroc étant africain par sa géographie et son histoire, mais également par son implication et son engagement dans le continent.

Ce retour, qui vient couronner une politique africaine développée par le Maroc sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, va amplifier l’action africaine du Maroc pour passer d’un cadre bilatéral à un cadre continental et institutionnel, a-t-il souligné.

La politique africaine du Maroc a franchi ainsi un nouveau seuil, a encore soutenu M. Bourita, expliquant que cette politique n’est plus unidimensionnelle à caractère diplomatique seulement, mais se base désormais sur une série d’instruments sécuritaires, religieux, humains et économiques.

Cette rencontre s’est déroulée en présence notamment de l’ambassadeur du Maroc en Espagne, Mohamed Fadel Benyaich et de l’ambassadeur d’Espagne au Maroc, Ricardo Diez-Hochleitner.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire