ban600

M. Boutayeb reçoit une délégation de l’Assemblée parlementaire de l’OSCE

M. Boutayeb reçoit une délégation de l’Assemblée parlementaire de l’OSCE

Le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Noureddine Boutayeb, a reçu, jeudi à Rabat, une délégation de l’Assemblée parlementaire de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) qui effectue une visite de travail au Maroc, du 18 au 21 octobre.

Lors de cette rencontre, l’accent a été mis sur plusieurs questions d’intérêt commun, notamment la coopération en matière de lutte contre le terrorisme.

A cette occasion, M. Boutayeb a présenté un exposé sur l’approche adoptée par le Maroc dans la lutte contre le terrorisme et les sources de financement des activités terroristes, soulignant que, pour faire face à cette menace, le Maroc suit une politique d’anticipation axée, plus particulièrement sur le volet sécuritaire, mais aussi sur la consolidation des droits et des libertés, le renforcement de l’arsenal juridique et le cadre institutionnel, la réforme du champ religieux, le développement socio-économique et la réforme du système carcéral.

Cette politique a permis de déjouer les projets malveillants en préparation par les terroristes et l’arrestation de centaines de personnes accusées de planifier des actes portant atteinte à la sécurité du Royaume, a-t-il expliqué, assurant que le Maroc a déployé un effort considérable dans la collecte des renseignements et dans la mise en place d’une coordination efficace entre tous les services concernés.

Convaincu de la relation directe entre la sécurité et le développement et la prospérité des pays, le Royaume a œuvré à la réforme du cadre législatif relatif à la lutte contre le terrorisme, à la consolidation de la pratique démocratique et à la consolidation de l’exercice des libertés individuelles et collectives, a souligné M. Boutayeb, mettant en exergue l’importance de la lutte contre les sources du financement des plans des groupes terroristes.

Dans le même sillage, il a relevé que, sous la conduite éclairée de SM le Roi, le Maroc a mis en place une vaste réforme du champ religieux basée sur la formation des imams pour instaurer et promouvoir les valeurs de tolérance et de cohabitation, ce qui a facilité l’action de dé-radicalisation et préparé le chemin à l’intégration des détenus condamnés pour terrorisme.

En ce qui concerne le volet socio-économique, M. Boutayeb a fait observer que le Maroc a réalisé des avancées notables en matière de lutte contre la précarité et la pauvreté, rappelant, à cet égard, que l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), lancée en 2005, a bénéficié à plus de 10 millions de personnes à travers plus de 40.000 projets mobilisant plus de 41 milliards de dirhams.

Dans ce sens, le ministre délégué a mis en avant l’impératif de la coordination au niveau régional et international, se félicitant, dans ce cadre, de la coopération liant les services de sécurité marocains et leurs homologues de plusieurs pays amis et voisins, notamment l’Espagne, la France et la Belgique.

Les membres de la délégation parlementaire de l’OSCE ont, de leur côté, salué les efforts déployés par le Maroc en matière de lutte contre la menace terroriste, soulignant que la démarche suivie par le Maroc constitue un modèle à suivre pour les pays menacés du danger terroriste.

Ils ont, par la même occasion, insisté sur l’importance de tirer profit de l’expérience marocaine en la matière, notamment en ce qui concerne l’élimination des sources de financement du terrorisme et la formation des imams et des prédicateurs pour diffuser les valeurs de la paix et du vivre-ensemble.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire