ban600

M. El Malki prend part à une cérémonie de mémoire et de recueillement en hommage aux soldats marocains tombés lors de la bataille de Gembloux-Chastre

M. El Malki prend part à une cérémonie de mémoire et de recueillement en hommage aux soldats marocains tombés lors de la bataille de Gembloux-Chastre

 Le président de la Chambre des Représentants, Habib El Malki a pris part, lundi, à une cérémonie de mémoire et de recueillement à la nécropole nationale militaire française de Chastre (40 KM au sud de Bruxelles), où reposent des centaines de soldats Marocains tombés lors de combats livrés en 1940 contre les troupes nazies.

A cette occasion, M. El Malki accompagné de l’ambassadeur du Maroc, Mohamed Ameur ont déposé une gerbe de fleurs à la mémoire des soldats, qui se sont sacrifiés pour la liberté et la paix.

Après le salut des couleurs au son des hymnes nationaux marocain, français et belge, des personnalités ont pris la parole pour saluer le courage des soldats tombés dans le champ d’honneur et appelé à raviver le souvenir de ces hommes qui vécurent ensemble dans la tolérance et le respect mutuel.

Pour le ministre d’État belge André Flahaut, les sacrifices consentis par ces vaillants soldats pour la liberté doivent être inscrits à jamais dans la mémoire de tous, relevant qu’il a initié une résolution parlementaire incitant le gouvernement wallon à intégrer, dans le programme scolaire, la commémoration de la bataille de Gembloux afin de perpétuer le souvenir de cette épopée qui illustre la communion et la solidarité qui prévalaient entre les communautés et “dont on a grandement besoin de nos jours”.

Rappelant les valeurs nobles de liberté, de fraternité, d’égalité et de solidarité qu’incarne la bataille de Gembloux, M. El Malki a, de son côté, souligné que « nos vaillants soldats tombés dans le champ d’honneur ont payé le prix du sang pour que triomphent la liberté et la justice et c’est en reconnaissance de leur bravoure que nous avons le devoir de perpétuer la mémoire de leur sacrifice pour l’humanité et l’inculquer à nos enfants et aux générations futures».

« Les tombes de ces glorieux soldats nous rappellent que les sacrifices qu’ils ont consentis n’étaient nullement vains. Elles nous alertent encore qu’on n’est nulle part à l’abri des menaces de l’extrémisme et de la radicalisation», a ajouté M. El Malki Cette cérémonie s’est déroulée en présence de membres de la communauté marocaine de Belgique, de vétérans de la 2-ème Guerre mondiale, de personnalités politiques, de diplomates, d’élus et de personnalités militaires.

Le 14 mai 1940, les soldats du 7ème Régiment des Tirailleurs Marocains arrivés sur le front après deux jours de marche, se sont aussitôt heurtés aux troupes nazies. La Division marocaine supporta l’essentiel de la poussée allemande et résista malgré de lourdes pertes. Le haut commandement français prévoyait d’ordonner le repli pour éviter l’encerclement, mais les soldats marocains ont réussi à repousser les nazis au prix de centaines de morts, dont les dépouilles reposent aujourd’hui sur le champ de bataille à Chastre, lieu de commémoration.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire