ban600

M. Mezouar salue l’esprit d’entente qui anime les travaux du 28è Sommet arabe à Amman

M. Mezouar salue l’esprit d’entente qui anime les travaux du 28è Sommet arabe à Amman

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Salaheddine Mezouar, a salué le climat positif et l’esprit d’entente qui marquent les travaux du 28ème Sommet arabe, qui s’est ouvert lundi à la Mer Morte (à 55 kilomètres de la capitale jordanienne), au niveau des ministres des Affaires étrangères.

Ce climat positif témoigne d’une ferme volonté des différentes parties de faire de ce sommet un succès et d’émettre un ensemble de signaux à l’adresse des communautés arabe et internationale, a souligné M. Mezouar dans une déclaration à la presse.

Et d’ajouter que la participation de Chefs d’Etat à la réunion au Sommet, qui se tiendra mercredi, est une preuve supplémentaire de la volonté des dirigeants arabes d’aller de l’avant dans l’action arabe commune et dans l’unification des rangs arabes.

En dépit des difficultés et des différends au sujet de multiples questions et défis qui se posent aux pays arabes, les Etats participants ont tendance à concentrer leurs efforts sur des questions sur lesquelles ils sont d’accord, dans la perspective de les résoudre progressivement, a poursuivi le ministre, notant que la lutte contre le terrorisme est l’une de ces questions qui suscitent l’intérêt et l’accord des pays arabes.

Ces pays, a-t-il affirmé, s’orientent désormais vers l’adoption d’une nouvelle approche multidimensionnelle, s’inspirant du modèle marocain dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et qui a fait ses preuves à plusieurs égards.

M. Mezouar a, en outre, mis en évidence l’entente qui existe entre les différents pays arabes au sujet d’autres initiatives et stratégies arabes, notamment celles relatives au développement des connaissances et à la promotion de la situation de la femme arabe.

Les ministres des Affaires étrangères arabes avaient adopté, au terme de leur réunion de lundi, l’ordre du jour du 28è Sommet des Chefs d’Etat, prévu mercredi, ainsi que les projets de décisions qui leur ont été soumis par les représentants permanents.

Plusieurs questions figuraient à l’ordre du jour de la réunion des ministres des Affaires étrangères, notamment la première cause arabe, la question palestinienne, les défis sécuritaires actuels et les crises en Syrie, en Libye et au Yémen.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire