ban600

M. Nasser Bourita prend part à Paris à une Conférence internationale sur la Libye

M. Nasser Bourita prend part à Paris à une Conférence internationale sur la Libye

Le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, M. Nasser Bourita, a pris part mardi à Paris à une Conférence internationale sur la Libye organisée sous l'égide de l’Organisation des Nations Unies.

Dans une déclaration lue à l’issue de cette conférence, les quatre responsables libyens réunis à l'Elysée par le président français Emmanuel Macron, se sont engagés à travailler ensemble pour que des élections législatives et présidentielle se tiennent le 10 décembre.

"Nous nous sommes engagés (...) à oeuvrer de manière constructive avec les Nations-Unies pour organiser (...) des élections dignes de foi et pacifiques et à respecter les résultats des élections lorsqu'elles auront lieu", note la déclaration approuvée oralement par les quatre responsables libyens, en l'occurrence Fayez El Sarraj, Président du Conseil Présidentiel d’Union Nationale, Aguila Saleh, Président de la Chambre des Représentants de Tobrouk, Khaled Mechri, Président du Haut Conseil d’Etat et le Maréchal Khalifa Belqasim Haftar, Commandant en chef de l’Armée nationale libyenne.

>>Lire aussi :M. Othmani réaffirme le soutien continu du Maroc aux efforts visant à parvenir à un accord au service des intérêts du peuple libyen

La déclaration prévoit également de "mettre fin progressivement à l'existence du gouvernement et des institutions parallèles" et le lancement immédiat des travaux en vue de l'unification de la Banque centrale libyenne et la poursuite des efforts menés en vue de l'unification des forces de sécurité.

Une vingtaine de pays et quatre organisations internationales (Union européenne, Onu, Union africaine et Ligue arabe) étaient représentés à cette Conférence à laquelle a participé aussi Ghassan Salamé, représentant spécial du Secrétaire général des Nations-Unies pour la Libye.

Dans un communiqué publié dimanche, l’Elysée avait souligné que cette conférence était destinée à ouvrir une nouvelle période de stabilité et de coopération attendue par tout le peuple libyen, précisant que sa tenue s'inscrit dans la continuité des efforts menés depuis 2011 par la communauté internationale et l'ONU.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire