ban600

M. Yatim réitère l’engagement du Maroc à poursuivre la coopération avec l’OIT

M. Yatim réitère l’engagement du Maroc à poursuivre la coopération avec l’OIT

Le ministre du Travail et de l’intégration professionnelle, Mohamed Yatim, a souligné mercredi à Genève l’engagement du Maroc à poursuivre la coopération avec l’Organisation internationale du travail (OIT) qui s’inscrit dans la durabilité.

« La coopération de notre pays avec l’OIT s’inscrit dans la durabilité, rejoint l’esprit et les lignes directrices de l’agenda mondial pour le développement durable, et traduit surtout une préoccupation commune, celle de la promotion du travail décent sous toutes ses facettes », a déclaré M. Yatim devant la Conférence internationale du travail.

Une délégation marocaine tripartite (gouvernement, syndicats, patronat), présidée par le ministre, représente le Maroc à cette 106ème session de la Conférence qui se tient du 5 au 16 juin à Genève.

Énumérant les acquis réalisés au cours des dernières années, M. Yatim a évoqué la mise à niveau des législations et pratiques nationales et leur conformité avec les normes internationales du travail. Le Parlement, a-t-il précisé, a adopté la Convention internationale du travail n° 143 sur les travailleurs migrants, tandis que le gouvernement se penche actuellement sur la ratification d’une série de conventions en la matière.

Il a souligné que le rapport du Directeur général de l’organisation sur « le travail et les changements climatiques: l’Initiative verte » met en évidence la place occupée par la dimension environnementale parmi les préoccupations de l’OIT et celles des politiques de développement des États membres. La tenue au Maroc de la Conférence des États parties à la Convention internationale-Cadre sur les changements climatiques (COP 22), a-t-il rappelé, « est la preuve du grand intérêt accordé aux questions du climat et de l’environnement et représente une reconnaissance de la position du Royaume comme l’un des pays leaders dans le domaine de l’Initiative verte ».

Il a cité dans ce contexte le lancement des travaux de la quatrième et dernière phase de la centrale solaire de Ouarzazate qui dénote de l’ambition du Royaume de devenir un grand parc thermosolaire et un modèle africain en matière de production d’électricité verte. Ce chantier, a-t-il ajouté, consacre l’engagement et les orientations de Rabat en la matière, à travers notamment un nombre de programmes dont le plan national de l’eau », le Plan Maroc Vert et la stratégie nationale de développement durable.

Le ministre a également mis en avant le Programme gouvernemental 2016-2021 qui s’inscrit dans le processus des réformes déjà enclenchées avec l’objectif d’ouvrir de nouveaux horizons en termes de création des postes d’emploi en poursuivant la mise en œuvre des stratégies sectorielles et programmes structurants, le renforcement du cadre macro-économique et l’amélioration de l’environnement des affaires.

Ce plan d’action vise la promotion de l’emploi, l’amélioration des relations professionnelles, et la réalisation du développement durable, a-t-il poursuivi.

Il a par ailleurs fait observer que le retour du Royaume au sein de l’Union Africaine « constitue la meilleure preuve de son désir effréné de contribuer aux efforts visant à faire de la coopération Sud-Sud maillon fort dans le processus de complémentarité économique et social et dans le développement durable ».

M. Yatim n’a pas manqué de déplorer la souffrance du peuple et des travailleurs palestiniens dans leur combat contre l’occupation israélienne. A cet égard, il a invité l’OIT à se mobiliser afin de fournir le soutien et l’assistance nécessaires à ce peuple. La délégation marocaine est composée des représentants du gouvernement, des organisations professionnelles des employeurs et des organisations syndicales les plus représentatives (UMT, UNTM, CDT et UGTM).

Elle participera entre autres aux travaux des différentes commissions techniques et thématiques ainsi qu’aux réunions du groupe arabe et du groupe africain. En marge de la conférence, le ministre a tenu une séance de travail avec son homologue saoudien, Ali bin Nasser Al-Ghafis, consacrée à la dynamisation du mémorandum d’entente bilatéral signé en mars 2016. A cette occasion, M. Al-Ghafis a invité M. Yatim à se rendre en visite en Arabie Saoudite pour examiner les moyens d’intensifier l’échange d’expertises et de promouvoir la coopération entre les deux départements.

Le ministre a également rencontré le président de l’Organisation arabe du travail (OAT), Fayez Al-Matiri ainsi que le ministre comorien de la Jeunesse et de l’emploi, Salime Mohamed.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire