ban600

Manifeste de l’indépendance : Un moment fort dans la lutte pour l’indépendance du Royaume

Manifeste de l’indépendance : Un moment fort dans la lutte pour l’indépendance du Royaume

 Le Royaume  commémore, ce mercredi,  son 73ème anniversaire de la présentation du Manifeste de l’indépendance (11 janvier 1944), un acte hautement symbolique et courageux qui témoigne de l’affinité qui régnait entre le mouvement national et le Palais Royal, en signant leur réprobation du joug du colonialisme et en réclamant l’indépendance du Maroc.

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, les revendications indépendantistes s’intensifiaient. Déjà en 1943, le Président américain Franklin Roosevelt avait encouragé le Sultan Sidi Mohammed ben Youssef dans sa volonté d’indépendance.

En effet, Le 11 janvier 1944 ,  à l’issue de la Seconde Guerre mondiale  ,67 Marocains dont une femme prennent le risque énorme, à l’époque, de signer un manifeste public revendiquant l’arrêt de la colonisation et l’indépendance du Maroc.

Les principaux dirigeants nationalistes, toutes origines confondues, se regroupent autour du manifeste pour l’indépendance, constituant une mouvance politique réelle, représentative de la société marocaine et de tous les milieux, urbains et ruraux. Ils décident ensemble et d’emblée de s’en remettre au Sultan Mohammed V , auquel ils soumettent ainsi leur revendication.

Par ce manifeste, une nouvelle ère, dans la procédure de libération, voit le jour. Le Maroc passe de l’étape de revendication de la mise en œuvre des réformes contenues dans l’acte de protectorat à l’étape de revendication publique de l’indépendance et de la souveraineté nationale.

La présentation du Manifeste de l’indépendance du Maroc revêt d’autant plus d’importance qu’il restera dans les annales  comme  une véritable leçon
inscrite en lettres d’or dans les pages d’Histoire d’un lien fort entre un Roi et son peuple.

Oulkhir Chaouki

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire