ban600

Le Maroc a réalisé de grands progrès dans le secteur de l’enseignement

Le Maroc a réalisé de grands progrès dans le secteur de l’enseignement

Le Maroc a réalisé de grands progrès dans le secteur éducatif comme en témoigne la généralisation de l’enseignement au niveau du cycle primaire, a affirmé, mardi à Errachidia, le ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle, Rachid Benmokhtar. Dans une déclaration à la MAP en marge de la réunion du conseil d’administration de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de Drâa-Tafilalet, le ministre a souligné que le Royaume a réussi à généraliser l’enseignement au niveau du primaire, notant, toutefois, que le pays doit rattraper “certaines faiblesses” principalement au niveau des collèges.

Malgré cette situation, “on voit déjà des petits signaux positifs qui commencent à apparaître au niveau des projets pilotes”, a-t-il dit, précisant que ces projets pilotes donnent “des effets positifs par rapports aux anciens programmes”.

Rappelant le taux de 95 pc enregistré par le Maroc en matière de la généralisation de l’enseignement, M. Benmokhtar a expliqué, dans ce cadre, que cette performance est due surtout aux efforts déployés depuis l’année 2000 et aussi aux investissements réalisés à cet effet.

Les organismes internationaux, poursuit-il, reconnaissent que le Maroc a réalisé des progrès dans le secteur de l’enseignement, rappelant qu’au niveau de l’Indice du développement humain (IDH) par exemple, le Royaume a gagné trois places “et cela revient en bonne partie à l’éducation”.

Abordant le chantier de la réforme du système éducatif, M. Benmokhtar s’est dit optimiste quant à l’aboutissement de cette réforme.

“Je suis optimiste parce que les visites effectuées aux établissements scolaires, les rencontres avec les enseignants et les élèves montrent clairement que les projets sont en train de se mettre en place, qu’il y a un enthousiasme et qu’il y a des résultats” et tous ces indices, enchaîne-t-il, “donnent beaucoup d’espoir et de bonnes raisons d’être optimiste”.

La réunion du conseil d’administration de l’AREF de Drâa-Tafilalet a été présidée par le ministre en présence du Wali de la région Drâa-Tafilalet, Gouverneur de la province d’Errachidia, Mohamed Fanid, et du président du conseil de la région, El Habib Choubani.

Cette première session du conseil d’administration de l’AREF a été marquée notamment par l’adoption de 16 projets intégrés de la vision stratégique de l’enseignement pour l’année budgétaire 2017.

Le budget global consacré à la réalisation de ces projets s’élève à 477,24 millions de dhs.

Selon les statistiques de l’AREF, le nombre des élèves inscrits dans les écoles primaires au niveau de la région s’élève à 221.408, alors que l’effectif dans l’enseignement secondaire collégial atteint 90.588 inscrits et dans le secondaire qualifiant 53.986 élèves.

Avec ses cinq provinces à savoir Errachidia, Tinghir, Ouarzazat, Zagora et Midelt, la région Drâa-Tafilalet compte 809 établissements scolaires, dont 76 % sont situés en milieu rural et 24 %  en zone urbaine.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire