ban600

Le Maroc bien déterminé à lutter contre la menace terroriste à l’appui d’une approche pluridimensionnelle

Le Maroc bien déterminé à lutter contre la menace terroriste à l’appui d’une approche pluridimensionnelle

Le Maroc a adopté depuis des années une approche pluridimensionnelle pour lutter efficacement contre le terrorisme et toutes les formes de radicalisation et ce, conformément aux Hautes Orientations Royales, a affirmé, mercredi soir à Moscou le ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé de l’Administration de la défense nationale, Abdeltif Loudyi.

Dans une intervention devant les participants à la sixième conférence de Moscou sur la sécurité internationale, il a expliqué que cette approche, qui s’inscrit dans le cadre de l’engagement résolu du Royaume face au terrorisme, à l’Immigration illégale, à la criminalité transfrontalière et à l’extrémisme violent, cherche avant tout à lutter contre la précarité, à promouvoir un développement humain durable et à refonder le champ religieux pour consolider les valeurs de la tolérance et de l’ouverture.

Et d’ajouter que le Maroc, acteur majeur dans la consolidation de la stabilité régionale en Afrique, œuvre à promouvoir une coopération sud-sud en vue de relancer le développement socio-économique, promouvoir les investissements, créer de la richesse et de l’emploi aux jeunes dans de nombreux pays africains, contribuant ainsi et à l’appui d’une approche pragmatique agissante, aux efforts pour la lutte contre la menace terroriste et l’immigration illégale.

Tout en relevant les liens solides unissant le Maroc aux pays du Sahel, notamment sur les plans historique, culturel et cultuel, le ministre a fait savoir que le Maroc a conçu un programme de formation des Imams africains en vue de promouvoir les vraies valeurs de l’Islam, à savoir l’ouverture, la tolérance, la cohabitation et le rejet de toutes les formes de radicalisation.

Il a aussi indiqué le Royaume a adopté depuis 2013 une politique bienveillante à l’égard des migrants, leur garantissant protection, dignité et insertion dans le tissu socio-économique, notant, à ce propos, l’opération, unique en Afrique, de régularisation des migrants illégaux africains et syriens qui a permis dans une première phase de régulariser la situation de 25.000 personnes et qui débouchera au terme de sa deuxième phase entamée en décembre dernier, sur la régularisation d’environ 29.000 migrants illégaux.

S’agissant du volet humanitaire dans l’action du Maroc, M. Loudyi a mis en avant les prestations de soins depuis quatre ans fournies par l’hôpital militaire marocain de campagne dans le camp des réfugiés syriens de Zaatari en Jordanie au profit de plus d’un million de personnes, en majorité des femmes et des enfants.

Il a, par ailleurs, rappelé que le Maroc a contribué d’une manière déterminante sous l’égide des Nations-Unis à la conclusion de l’accord de Skhirat pour le règlement du conflit libyen, plaidant également pour la souveraineté de la Palestine et son intégrité territoriale avec Al Qods Acharif comme capitale et ce, conformément aux résolutions onusiennes.

Evoquant de nouveau le terrorisme, il a appelé à resserrer les rangs et la coopération sécuritaire entre les Etats pour lutter efficacement contre la menace terroriste, relevant, à ce titre, le rôle de la Russie face aux défis sécuritaires mondiaux.

Tout en estimant que la paix et la sécurité dans le monde reposent sur le développement durable, il a plaidé pour une approche proactive face aux crises et une aide substantielle aux pays du sud en vue de réduire l’impact des fragilités sociales, terreau de la violence et de l’extrémisme.

S’agissant, par ailleurs, des relations entre le Maroc et la Russie, M. Loudyi s’est félicité de leur excellence, de plus en plus solides, surtout après la visite Royale en mars dernier à Moscou et la rencontre entre SM le Roi Mohammed VI et le président russe, Vladimir Poutine.

Une visite couronnée de succès avec à la clé la signature de nombreuses conventions de coopération bilatérale à même de consolider le partenariat stratégique entre les deux pays et promouvoir leur rôle sur les scènes régionale et internationale.

Une visite marquée aussi par une déclaration finale dans laquelle les deux pays s’engagent à resserrer leur coopération face à la menace terroriste, a-t-il ajouté.

Outre M. Loudyi, la délégation marocaine présente à cette conférence internationale, comprend notamment le général de division, Abdelfettah Louarak, inspecteur général des Forces Armées Royales (FAR).

 

 

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire