ban600

Le Maroc et la Côte d’Ivoire sont de véritables locomotives de développement dans la région ouest-africaine

Le Maroc et la Côte d’Ivoire sont de véritables locomotives de développement dans la région ouest-africaine

Le Maroc et la Côte d’Ivoire, acteurs majeurs en Afrique et hubs économiques régionaux sont aujourd’hui de véritables locomotives du développement de la région ouest-africaine, a souligné mardi à Abidjan, la directrice générale du Centre Marocain de Promotion des Exportations (Maroc Export), Mme Zahra Maafiri.

“Le Maroc a toujours été fidèle aux principes de solidarité et de partenariat qui animent ses relations avec ses pays frères africains, et s’est toujours soucié de construire des relations de coopération mutuellement avantageuses, et ce, en vue de contribuer visiblement à l’essor économique et social du Continent”, a ajouté Mme Maafiri, qui prenait part à une mission en terre ivoirienne, organisée en faveur d’une vingtaine de sociétés et d’institutionnels marocains opérant dans les secteurs de l’eau et de l’assainissement.

Tout en rappelant que le Royaume a toujours veillé à entretenir de fortes relations économiques avec les pays africains, avec à leur tête la Côte d’Ivoire, Mme Maafiri a mis en avant la dynamique qu’ont connu ces relations, grâce notamment aux directives de SM le Roi Mohammed VI qui ont donné une forte impulsion à la coopération Sud-Sud et contribué au développement des échanges économiques et des flux d’investissement entre les deux pays.

“La Côte d’Ivoire a toujours pris une grande importance dans les différentes actions organisées par Maroc Export. Nous avons depuis 2009, accompagné les entreprises opérantes dans plusieurs secteurs d’activités : L’énergie, Le BTP, Les Industries Métalliques, Métallurgiques, la Plasturgie, les Technologies de l’Information et de la Communication, sans citer nos différentes participations aux foires et salons organisés dans le pays”, a-t-elle rappelé.

Et de poursuivre que l’organisation par Maroc Export de cette rencontre, conjointement avec l’Association Marocaine de l’Eau Potable et de l’Assainissement (AMEPA) traduit encore une fois, cette volonté de relever les multiples défis que connait ces secteurs à savoir : “le faible taux de traitement des eaux usées, le raccordement à l’eau potable en milieu rural, la maintenance et l’exploitation des systèmes d’eau en milieu rural, et l’accès des populations à un assainissement adéquat”.

Face à ces défis, précise Mme Maafiri, les entreprises marocaines peuvent apporter une valeur ajoutée sûre, car animées par la volonté de nouer des relations d’affaires et de partenariat gagnant-gagnant basé sur les complémentarités avec leurs homologues ivoiriens.

“Nous nous sommes engagés à ce titre de passer un nouveau palier de co-développement avec la Cote d’Ivoire, de bâtir un écosystème régional qui utilisera l’innovation, le partage du savoir-faire et le partenariat, à travers une approche plus inclusive permettant aux entreprises ivoiriennes et marocaines de créer une nouvelle dynamique de coopération”, a-t-elle dit.

Elle s’est dite aussi satisfaite de constater les avancés réalisés dans le cadre du projet de sauvegarde et de valorisation de la Baie de Cocody, qui a franchi des étapes importantes.

“La dépollution du site et son aménagement paysager, la protection contre les inondations, la construction d’ouvrages hydrauliques, la réalisation d’aménagements routiers, et la construction d’un viaduc”, sont tout autant de réalisations faisant preuve de l’engagement de Marchica Med et du Projet de Renaissance des Infrastructures de Côte d’Ivoire (PRICI) ainsi que les autorités de la ville à collaborer ensemble et à développer la Baie et la mettre en valeur, en améliorant le cadre de vie des citoyens, mais aussi de consolider Abidjan, perle des lagunes, en tant que destination touristique de référence.

Cette mission se fixe pour objectif de capitaliser sur le potentiel identifié auprès des opérateurs économiques lors des différentes missions organisées par le Centre en Afrique, et de renouer avec les principaux opérateurs du secteur de l’eau potable et de l’assainissement de la Côte d’Ivoire, dans l’optique de l’affermissement du flux des échanges commerciaux et le développement d’un partenariat gagnant-gagnant basé sur les complémentarités entre les sociétés marocaines et leurs homologues Ivoiriennes.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire