ban600

Le Maroc dispose d’une évaluation globale et thématique pour la réforme de l’école nationale

Le Maroc dispose d’une évaluation globale et thématique pour la réforme de l’école nationale

Le Maroc dispose d’une évaluation globale et thématique pour la réforme de l’école nationale, aussi bien au niveau de la vision stratégique 2015-2030 de cette réforme que du plan d’action pluriannuel du ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a indiqué, vendredi à Rabat, le Secrétaire général du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique, Abdellatif El Moudni.

Lors d’une conférence de presse axée sur la présentation des résultats et des recommandations de la 12ème session du conseil, tenue les 26 et 27 juillet à Rabat, M. El Moudeni a souligné que le Conseil va contribuer au lancement effectif de la réforme éducative et assurer son bon déroulement.

Il a, par ailleurs, fait savoir que les résultats des travaux de cette session ont porté essentiellement sur le renforcement et la consolidation de la coopération entre le conseil et le ministère de tutelle, dans le but de promouvoir l’école marocaine, rappelant que cette collaboration vise à assurer la convergence et l’harmonie entre la vision de la réforme et les programmes d’action gouvernementaux.

M. El Moudeni a noté que cette coopération porte sur l’élaboration d’un projet sur l’échange de données, d’informations et de documents, la facilitation de l’accomplissement des missions du conseil, l’élaboration de mécanismes de gestion à même d’assurer le suivi des actions consultatives, propositionnelles et d’évaluation du conseil, relevant que cette coopération s’inscrit dans le cadre de l’autonomie de chaque partie et du respect total des attributions respectives.

Cette session a également permis de consolider la contribution du conseil dans la facilitation des moyens de mise en oeuvre de cette réforme, à travers la mise en place de projets qui enrichissent le contenu général de la vision stratégique, ce qui a été traduit par l’approbation du projet d’avis sur la généralisation obligatoire et gratuite de l’enseignement préscolaire, qui constitue la base de l’édification de l’école de l’équité et de la qualité, au profit des enfants de quatre à cinq ans, a fait valoir M. El Moudni.

Cette session a aussi insisté sur la consolidation de la culture et des mécanismes d’évaluation à même de faire réussir la mise en oeuvre de cette réforme, a-t-il ajouté, rappelant que la directrice de l’instance nationale de l’évaluation relevant du Conseil a présenté dans ce cadre deux rapports thématiques portant respectivement sur l’évaluation du cycle doctoral pour la promotion de la recherche et du savoir et sur l’évaluation des facultés pluridisciplinaires: “Quelle politique, quel impact et quelle perspective?”.

Il a relevé que cette rencontre a été également l’occasion de rendre compte du bilan et des actions du Conseil, ce qui a été illustré par le rapport annuel approuvé lors de cette session qui résume l’ensemble de ses réalisations tout au long de trois ans et ses projets futurs, en adoptant une vision stratégique et une approche critique pour la mise à niveau de l’école marocaine.

Les résultats de cette session consacrent la méthodologie d’action du Conseil émanant de son rôle constitutionnel, en tant qu’institution démocratique participative, a-t-il précisé, notant que le Conseil a approuvé l’organisation de rencontres régionales après la prochaine rentrée scolaire et universitaire, axées sur la mobilisation sociale pour l’instauration de l’école d’équité et de qualité.

Dans ce sens, le secrétaire général du Conseil a souligné que l’atteinte de cet objectif est tributaire de l’élaboration commune d’une charte nationale qui permet aux acteurs institutionnels, pédagogiques, leurs représentants syndicaux et les professionnels ainsi que les familles et les autres partenaires de s’informer de leurs droits et obligations pour la mise à niveau de l’école et la réussite du chantier de réforme qui constitue un levier décisif dans l’édification d’un Maroc de citoyenneté, de démocratie et de développement.

Au programme de cette session, figuraient l’exposé du ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique sur “le plan d’action du ministère pour la réforme pédagogique”, la présentation de deux rapports thématiques élaborés par l’instance nationale de l’évaluation, dont le premier concerne les facultés multidisciplinaires et le second le cycle doctoral, outre l’examen du rapport annuel sur le bilan et les perspectives du Conseil, au titre de 2016, et la présentation des rencontres régionales de 2017.

Instance consultative indépendante de bonne gouvernance, de développement durable et de démocratie participative, le Conseil a pour vocation de servir de creuset à la réflexion stratégique sur les questions de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique et d’espace pluriel de débat et de coordination sur toutes les questions intéressant l’éducation, la formation et la recherche scientifique.

Il a également pour rôle d’éclairer les décideurs, les acteurs et l’opinion publique, au moyen d’évaluations quantitatives et qualitatives méthodiques et rigoureuses, sur les différents aspects du système d’éducation, de formation et de recherche scientifique.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire