ban600

Le Maroc engagé pour la réussite de la COP23

Le Maroc engagé pour la réussite de la COP23

Le Maroc est « particulièrement engagé » pour assurer la réussite de la 23ème Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP23), qui sera tenue du 6 au 17 novembre prochain à Bonn, a souligné, mercredi à Nadi (nord-ouest des îles Fidji), le négociateur en chef de la COP22, M. Aziz Mekouar.

« Cet engagement a été hautement salué durant les journées de partenariat, mais également dans le contexte des négociations en cours pour mettre en place la feuille de route pour la COP23 », a indiqué M. Mekouar, également Ambassadeur pour les négociations multilatérales, dans une déclaration à la MAP en marge des travaux de la Pré-COP23.

Dans ce sens, l’ambassadeur, qui mène les négociations à côté de l’Ambassadrice pour les négociations multilatérales de la COP23, Mme Nazhat Shameem Khan, a fait savoir que les délégations sont « unanimes pour reconnaître que la présidence marocaine continue de jouer un rôle important, en soutenant la présidence fidjienne à identifier les résultats qui peuvent être obtenus lors de la COP23 sur tous les niveaux ».

Lors de ces négociations, qui se tiennent dans le cadre de ce conclave de trois jours, l’ambassadeur a indiqué que l’accent a été notamment mis sur le « Programme de travail pour l’Accord de Paris » avec cette date accélérée pour 2018, affirmant que tous les pays ont renouvelé leur engagement pour atteindre cet objectif.

Les représentants des différentes délégations se sont également penchés sur le « dialogue de facilitation », un processus, mené par le Maroc en partenariat avec les Iles Fidji, pour définir sa philosophie, son montage et son outlook final d’ici à 2018.

Et de rappeler que comme ce dialogue aura lieu en 2018, le Maroc « ne sera pas présent en tant que présidence, mais en tant que partie », affirmant que le Royaume « continuera de jouer un rôle dans ce processus ». Ce dialogue « aura indubitablement un ADN marocain », a-t-il ajouté.

M. Mekouar a également tenu à rappeler que le Maroc a soutenu la nouvelle dénomination du dialogue de facilitation: le « Dialogue de Talanoa », « un honneur à la présidence fidjienne que le Maroc soutient fortement », a-t-il souligné, expliquant que le Talanoa est un concept fidjien d’un dialogue où les personnes se racontent des histoires et où il est important de parler, mais aussi d’écouter.

« C’est u principe que le Maroc soutient: les pays doivent s’écouter les uns les autres pour réaliser des objectifs communs pour un avenir commun », a-t-il ajouté.

Les discussions ont porté sur plusieurs volets relatifs au prochain COP23, au programme de travail pour l’Accord de Paris et au Dialogue de Talanoa, notamment les attentes, les contraintes, le financement, notamment à travers les partenariats public-privé (PPP).

La réunion ministérielle pré-COP est organisée en amont de la 23ème Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP23), à la 13-ème Session de la Conférence des Parties siégeant en tant que Réunion des Parties au Protocole de Kyoto (CMP13) et à la suite de la 1ère session de la Conférence des Parties siégeant en tant que Réunion des Parties à l’Accord de Paris (CMA1-2).

Co-présidée par M. Salaheddine Mezouar et le Premier ministre fidjien, M. Josaia Voreqe Bainimarama, respectivement Présidents des COP22 et 23, la réunion ministérielle a servi de support pour des discussions politiques de haut niveau sur les principaux éléments des négociations de la COP23 en préparation des prochaines réunions de la Conférence de Bonn.

Les débats ont porté sur les questions clés se rapportant à l’opérationnalisation de l’Accord de Paris et a constitué une occasion de tirer parti des conclusions de la COP22 organisée à Marrakech, hautement saluée pour sa réussite, de réaffirmer l’engagement des pays signataires en faveur de l’Accord de Paris et de prendre des mesures significatives pour faire progresser la mise en œuvre de la feuille de route établie à Marrakech.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire