ban600

Maroc Export: L’électricité et le textile en tête des commandes à fin mai 2017

Maroc Export: L’électricité et le textile en tête des commandes à fin mai 2017

Les secteurs de l’électricité et du textile figurent en pole position des commandes enregistrées à fin mai 2017, en réalisant respectivement 107 millions de dirhams (MDH) et 106 MDH d’opérations fermes, a indiqué le Centre marocain de promotion des exportations (Maroc Export).

Le secteur des TIC et de la téléphonie mobile a réalisé, pour sa part, 16 MDH, suivi de l’automobile avec 7 MDH, le secteur des matériaux de construction et du BTP avec 4,5 MDH, le secteur pharmaceutique avec 4 MDH, relève Maroc Export dans un communiqué relatant son bilan de l’année 2017.

Cette période de l’année a été également marqué par une communication internationale mettant en valeur le “Made in Morocco” à travers une campagne TV, presse et digitale “Nation Branding” sur les cinq continents “Morocco Where Everything starts”, souligne Maroc Export, faisant état d’une couverture médiatique ciblée de qualité, avec la parution de plus de 1.492 articles soit une moyenne de 11 articles par jour, durant les 5 premiers mois de l’année 2017 dans la presse nationale, tous médias confondus.

Le Centre a noté, à cet égard, qu’une enquête de perception de la Marque Maroc a été menée auprès de 40 consommateurs finaux et donneurs d’ordre en Côte d’Ivoire à travers la réalisation de 17 entretiens directs auprès des consommateurs finaux et 24 questionnaires ayant été administrés auprès des donneurs d’ordre en marge de la Foire Internationale d’Abidjan.

Cette étude révèle que 67% des clients ivoiriens ont une considération pour l’offre marocaine qui dispose d’un ensemble d’atouts faisant du Maroc un pays source selon ses trois attributs qui sont la qualité, le prix et l’expertise technique des fournisseurs marocains, ajoute-t-on.

En effet, les cinq premiers mois de l’année 2017 ont connu un effort promotionnel qui s’est articulé autour de quatre axes majeurs qui se sont déclinés en 15 modes opératoires déployés pour 68 activités promotionnelles réalisées à travers l’intensification des actions sectorielles au profit des écosystèmes, la diversification des secteurs en dehors des écosystèmes et l’intégration de la chaîne de valeur à l’export.

Au niveau des marchés, le Centre a consolidé des acquis sur les marchés traditionnels afin de prospecter de nouveaux marchés porteurs de croissance à travers l’adaptation des actions en fonction des exigences et tendances de la demande internationale, indique le communiqué.

Au niveau des entreprises, le Centre a favorisé la segmentation et le référencement des entreprises exportatrices ou potentiellement exportatrices, la différenciation des prestations selon le niveau de maturité des entreprises à l’export, ainsi que le recrutement de nouveaux et primo exportateurs.

L’effort promotionnel s’est également basé sur le déploiement d’actions d’appui visant à fournir de l’information commerciale, du conseil, du coaching et de la formation d’entreprises, ainsi que la réalisation d’actions complémentaires (études de marchés, veille stratégique et relations publiques).

Par ailleurs et dans un contexte caractérisé par la dynamique économique que connait le Maroc et par l’engagement du gouvernement dans un processus de stratégies et feuilles de route sectorielles notamment le Plan d’Accélération Industrielle (PAI), Maroc Export indique avoir déployé en 2017 un programme d’activités promotionnelles riche et varié, en accompagnant notamment 417 entreprises.

Selon le Centre, 54 % des actions concernent les secteurs organisés en écosystèmes, alors que 29% des efforts promotionnels ont été réalisés sur les marchés de l’Afrique Subsaharienne et 54% des participations enregistrées sur l’Afrique Subsaharienne (dont 12% sur l’Afrique de l’Est), soit trois fois celles enregistrées sur l’Europe.

Maroc Export fait également état de la prospection de 3 nouveaux marchés de l’Afrique de l’Est en l’occurrence Rwanda, Tanzanie et Madagascar et de 575 MDH d’investissements projetés par les entreprises dans la même région.

Au total, 9 régions du Maroc ont été accompagnées avec une prédominance pour la région Casablanca- Settat (72,6%), fait ressortir le bilan.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire