ban600

Le Maroc et la France déterminés à renforcer leur coopération dans le domaine judiciaire

Le Maroc et la France déterminés à renforcer leur coopération dans le domaine judiciaire

 Le Maroc et la France ont affirmé leur détermination à renforcer leur coopération judiciaire, tant en matière civile que pénale, notamment dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, la criminalité organisée et le trafic de stupéfiants, à travers la signature d'une déclaration d'intention.

En vertu de cette déclaration signée, lundi à Paris, par le ministre de la Justice, Mohamed Aujjar et Mme Nicole Belloubet, Garde des Sceaux et ministre française de la justice, les deux pays s'engagent également à continuer à soutenir le développement de la coopération technique unissant les deux Etats, indique un communiqué du ministère. Lors de ses entretiens avec la ministre française, M. Aujjar a présenté un aperçu sur les réformes que le Maroc a connues dans différents domaines, en particulier le secteur de la justice, sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI.

Il a, également, exposé les différentes mutations que le secteur judiciaire marocain a connues l'année dernière à travers l'installation par le Souverain du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire et le transfert du parquet général du ministre de la justice au procureur général du Roi près la Cour de cassation en qualité de président du parquet général, précise la même source.

>>Lire aussi : La France et le Maroc déterminés à intensifier leur coopération dans le domaine judiciaire

M. Aujjar s'est, aussi, attardé sur les réformes engagées en matière de projet de loi relatif au code de procédure pénale et celui du code de procédure civile, note le communiqué, relevant que ces entretiens ont porté sur les moyens à même de renforcer la coopération dans le domaine de la modernisation, du numérique et en matière de mise en place d'un institut de formation dédié aux personnels de greffe. Mme Belloubet a, de son côté, salué les réformes engagées par le Maroc, exprimant la disposition de son pays à les accompagner.

Les deux parties ont, de même, convenu de soutenir les initiatives prises dans le domaine de la formation au profit des pays de l'Afrique. Selon la même source, M. Aujjar a réitéré, par la même occasion, son invitation à son homologue française à participer aux travaux de la Conférence internationale sur la Justice qui se tiendra du 02 au 04 avril à Marrakech.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire