ban600

Le Maroc et la GB doivent travailler plus étroitement en tant qu’alliés économiques

Le Maroc et la GB doivent travailler plus étroitement en tant qu’alliés économiques

Le Maroc et la Grande-Bretagne doivent travailler plus étroitement en tant qu’alliés économiques et géo-stratégiques pour booster la coopération dans plusieurs secteurs, notamment les banques, les assurances et la finance participative, a affirmé, mercredi à Casablanca, le vice-président général de la Confédération générale des Entreprises du Maroc (CGEM). Faïçal Mekouar, S’exprimant lors d’une réunion avec le Lord Maire de Londres, Dr Andrew Parmley, M. Mekouar a indiqué que, malgré que la GB ne soit que 12ème client et fournisseur du Maroc, notre pays est néanmoins le principal partenaire britannique dans la région du Maghreb.

Il a rappelé dans ce sillage que le Maroc est le seul pays du Maghreb à avoir accès à la côte Atlantique et doté d’un réseau d’infrastructures bien développé, un ensemble moderne de règles et de lois ainsi qu’un système financier solide fondé sur le cadre réglementaire le plus avancé en Afrique.

Les entreprises du Royaume-Uni peuvent aussi bénéficier des opportunités ouverte par des accords de libre-échange et de la position du Maroc en tant que passerelle vers l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient, a-t-il également noté.

De son coté, le Lord Maire de Londres, Dr Andrew Parmley a estimé que cette visite a pour objectif de renforcer les relations économiques et commerciales entre les deux pays.

Le Lord Maire de Londres, qui est accompagné d’une importante délégation composée de représentants du gouvernement et d’entrepreneurs, a également mis l’accent sur les relations séculaires liant les deux Royaumes.

Le responsable britannique a de même passé en revue les perspectives de la coopération et les moyens de renforcer davantage le partenariat maroco-britannique, notamment dans plusieurs secteurs porteurs tels que les énergies renouvelables, les services, les technologies, la finance verte, le tourisme ou la finance islamique.

Les échanges commerciaux entre le Royaume-Uni et le Maroc connaissent une évolution soutenue, mais demeurent en deçà des énormes potentialités des économies des deux pays.

Le Royaume-Uni exporte vers le Maroc des produits pétroliers, lubrifiants, voitures avions, moteurs électriques, médicaments, machines, produits chimiques, matières plastiques, tissus, blé, tabacs, désinfectants, parfumerie, appareils récepteurs de Radio/TV.

Les importations britanniques consistent essentiellement en vêtements, fils & câbles pour électricité, engrais naturels & chimiques, articles de bonneteries, agrumes, poissons en conserve, tomates fraiches, conserves de légumes, composants électroniques, fruits frais & congelés, fleurs, conserves de fruits & confitures, acide phosphorique, articles sanitaires et les poissons frais, salés ou fumés.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire