ban600

Le Maroc et le Ghana décidés à renforcer leur coopération en matière de développement humain

Le Maroc et le Ghana décidés à renforcer leur coopération en matière de développement humain

Le Maroc et le Ghana sont déterminés à renforcer davantage leur coopération en matière de développement humain, une volonté qui doit se concrétiser à la faveur de la visite, jeudi à Accra, d’une délégation de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), conduite par sa coordinatrice nationale, Nadira El Guermai.

« Cette visite, qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie de SM le Roi Mohammed VI visant à renforcer la coopération sud-sud, a été une occasion d’échange et de prise de contact visant à approfondir la relation bilatérale dans l’avenir », a déclaré Mme El Guermai à la MAP.

A cette occasion, un mémorandum d’entente a été signé entre l’INDH et le ministère ghanéen des Initiatives spéciales au développement visant à échanger les informations et les expériences et l’expertise de part et d’autre.

Ce mémorandum d’entente pourrait aboutir à une convention de partenariat qui va concrétiser et matérialiser les axes sur lesquels les deux pays veulent coopérer, a précisé Mme El Guermai.

Le document porte sur quatre axes, à savoir l’échange d’expérience en matière de gouvernance, de pilotage et des activités génératrices de revenus, l’assistance technique en matière de management des projets, le renforcement des capacités et l’échange d’information, a fait savoir la responsable.

De son côté, la ministre des Initiatives spéciales au développement, Mavis Hawa Koomson a réaffirmé la volonté de son pays de tirer profit de l’expérience cumulée par l’INDH, étant donné que le département qu’elle dirige compte mettre en oeuvre les meilleures pratiques et expériences en la matière.

« Le Ghana veut s’inspirer du leadership de l’INDH qui a pu réaliser des projets efficaces pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale« , a noté la ministre.

Le Ghana a mis en place un programme d’éradication de la pauvreté (IPEP) qui vise à accélérer le développement économique et social du pays, à travers des politiques et des programmes bien ciblés.

Il s’agit d’une stratégie inclusive de développement visant à améliorer l’état des infrastructures de base, en particulier dans les zones rurales et défavorisées, qui consacre pour chaque commune une enveloppe budgétaire de 1 million de dollars annuellement.

L’objectif de l’IPEP est de combattre la pauvreté, en particulier rurale, développer les infrastructures, stimuler le développement économique et créer des emplois.

Lancée par SM le Roi Mohammed VI en mai 2005, l’INDH a mobilisé 41 milliards de dirhams d’investissements et réalisé plus de 45.700 projets au profit de 10,5 millions bénéficiaires, dont 55 pc au milieu rural.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire