ban600

Le Maroc invité d’honneur de la 7ème édition du Festival annuel de la Culture africaine

Le Maroc invité d’honneur de la 7ème édition du Festival annuel de la Culture africaine

Le Royaume du Maroc a été l’invité d’honneur de la 7ème édition du Festival annuel de la Culture africaine organisé, le 05 août 2017, à Liverpool (Région de Sydney)

Cet événement, présidé par le Maire de Liverpool, Mme Wendy WALLER, a connu la participation de Mme Anne STANLEY, représentant le leader de l’Opposition M. Bill SHORTEN ainsi que des élus du Parlement Fédéral et du Parlement régional de Nouvelle Galles du Sud et plus de 500 convives.

A cette occasion, un film promotionnel, mettant en exergue les opportunités d’investissement et les potentialités économiques, industrielles et touristiques du Royaume, a été projeté, suscitant un intérêt marqué des invités.

Lors de son intervention, l’ambassadeur de Sa Majesté Le Roi à Canberra, M. Karim Medrek n’a pas manqué d’exposer l’étendue de la politique africaine du Maroc, engagée sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi, et les résultats probants de cette politique, couronnée par le retour du Royaume au sein de l’Union Africaine.

A cet égard, M. Medrek a rappelé l’engagement du Royaume sur des thématiques d’importance notable pour le continent comme le développement durable, les énergies renouvelables, la formation et l’éducation et les défis sécuritairesUn hommage a, également, été rendu aux soldats marocains, qui se sont sacrifiés au service de la Paix et de la Sécurité, notamment, en République Centrafricaine.

L’ambassadeur de Sa Majesté Le Roi à Canberra a indiqué, par ailleurs, que dans le cadre de la coopération solidaire et agissante du Royaume, le Maroc est fier d’accueillir plus de 10.000 étudiants, provenant de 42 pays africains, dont 8000 beneficient des bourses d’études.

En outre, M. Karim Medrek a souligné qu’au-delà d’être un partenariat gagnant-gagnant pour un développement humain durable, fondé sur des rapports économiques équilibrés, justes et équitables, le modèle marocain en Afrique épouse les contours d’un réel cadre de co-développement. 

A cet égard, le Diplomate a rappelé que l’expertise mutli-sectorielle de l’économie marocaine a permis de mettre les investisseurs marocains dans les meilleures dispositions pour accompagner les économies africaines dans leur diversification. 

Enfin, M. Medrek a rappelé que la COP 22 était, aussi, l’occasion pour le Royaume d’être le porte-voix du continent africain et le défenseur de ses causes environnementales, tout au long de sa présidence, d’autant plus que l’Afrique est touchée de plein fouet par les effets des changements climatiques.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire