ban600

Le Maroc, un modèle africain en matière d’industrie ferroviaire

Le Maroc, un modèle africain en matière d’industrie ferroviaire

Le Maroc est un pays pionnier en matière d’industrie ferroviaire en Afrique, ont affirmé, mercredi à Casablanca, les participants à une rencontre initiée dans le cadre du forum « Rail Industry Summit ».

« Cette place de choix qu’occupe le Royaume dans ce secteur est due principalement aux infrastructures ferroviaires dont dispose le Royaume et aux grands chantiers structurant lancés par l’Office national des chemins de fer (ONCF) », ont-ils expliqué lors de cette rencontre organisée par le Centre marocain de promotion des exportations (Maroc Export).

Ils ont, dans ce sens, évoqué la forte présence des grandes sociétés opérant dans le secteur ferroviaire tels que Bombardier Transport Maroc et Alstom qui, selon eux, contribuent significativement à la réussite des projets liés au Tramway de Casablanca et de Rabat.

Dans son intervention, le président de Bombardier Transport Maroc, Tawfik Boussaida, a souligné l’importance majeure que revêt les projets ferroviaires lancés par le Maroc et auxquels contribuent son groupe, notamment le projet de la ligne à grande vitesse.

Il a fait état de progrès indéniables dans la réalisation du système de contrôle des rails sur l’axe Knitra-Salé Tabriquet, en utilisant une technologie de dernière génération, notant que Bombardier a développé une stratégie ferroviaire destinée au Maroc et au continent africain.

De son coté, le directeur écosystème Maroc de Bombardier, Sebastien Ridrement, a fait remarquer que la société a fait appel à des techniques de pointe pour la modernisation de la signalisation sur l’axe Kénitra-Rabat-Casablanca (130 km), en l’occurrence le système de contrôle ferroviaire « Interflo 250 » de Bombardier.

Le groupe conduit les mêmes travaux sur l’axe allant de Sidi Yehya au port Tanger Med (230 km), a-t-il ajouté, signalant que les anciennes signalisations ont été déjà changées sur un tronçon de 30 km et ce, depuis juillet dernier.

Initiée en partenariat avec le Groupement des industries ferroviaires (GIFER) et Advances Business Event (ABE), cette rencontre est une plateforme dédiée à l’ensemble des acteurs de l’industrie ferroviaire et un lieu d’échange entre professionnels et donneurs d’ordre internationaux.

Ce rendez-vous de trois jours, qui réunit une centaine d’entreprises de différents pays, a pour objectif principal la promotion de l’offre exportable du secteur ferroviaire marocain, en fédérant ses différents acteurs.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire