ban600

Le Maroc et le Pakistan lancent le Groupe des pays contributeurs de troupes et de police aux Nations Unies

Le Maroc et le Pakistan lancent le Groupe des pays contributeurs de troupes et de police aux Nations Unies

L’Ambassadeur du Royaume du Maroc auprès des Nations Unies, M. Omar Hilale, et son homologue du Pakistan, l’Ambassadeur Maleeha Lodhi ont établi, vendredi au siège des Nations Unies à New York, un groupe rassemblant les principaux pays contributeurs de troupes et de police aux opérations de maintien de la paix de l’ONU.

Le lancement de cette initiative a été marquée par la présence des Chefs de délégations militaires des deux pays, participants à la deuxième réunion des Chefs d’Etat-Major des Etats membres des Nations Unies. La délégation militaire marocaine participant à cette deuxième édition est dirigée par le Général de division, Commandant la Zone Sud des Forces Armées Royales.

M. Ian Martin, Directeur de l’ONG « Security Council Report » et membre du Panel de Haut niveau sur la réforme des Opérations de Paix (HIPPO), invité à prendre part à cet événement, a qualifié la création de ce groupe d’historique.

Les deux délégations ont été motivées par l’impératif pour les principaux pays contributeurs de troupes et de police de converger leurs efforts pour faire face de manière concertée aux problèmes communs qui affectent les casques bleus sur le terrain.

Ce forum se présente comme une plate-forme pour ces pays afin qu’ils puissent exprimer leurs préoccupations et leurs points de vue sur ces questions de manière efficace et systématique, et échanger leurs expériences.

Ce groupe a également pour ambition de devenir un interlocuteur incontournable du Secrétariat des Nations Unies pour tout ce qui a trait au maintien de la paix onusien.

Le timing de cette initiative est également important, car lié au processus de réforme en cours au sein du secrétariat de l’ONU, où l’architecture des structures de paix et de sécurité est en cours de revue.

Le nouveau groupe, composé d’une vingtaine de pays constituant les principaux contributeurs de troupes et de police, comprend notamment, en plus du Maroc et du Pakistan, la Chine, l’Ethiopie, le Rwanda, l’Egypte, ainsi que l’Uruguay, le Brésil et l’Italie.

Les délégations présentes se sont félicitées du lancement du groupe, précisant que cette initiative venait à point nommé, compte tenu des changements importants et des défis auxquels est confronté le maintien de la paix aujourd’hui.

Quelques délégations ont profité de cette occasion pour mettre en avant leurs priorités et ont proposé certains sujets tels que l’usage de la force ou des nouvelles technologies, le rôle des organisations régionales et sous régionales ou encore la question du financement du maintien de la paix.

Le groupe, dont la coordination des travaux sera assuré conjointement par le Maroc et le Pakistan, se réunira régulièrement afin de discuter des thématiques importantes liées au maintien de la paix, et invitera régulièrement des think-tanks et des experts pour alimenter ses débats.

Le Maintien de la Paix des Nations Unies est souvent qualifié d’activité phare de l’Organisation, déployant plus de 112.000 casques bleus dans 15 opérations de maintien de la paix à travers le monde, pour un budget annuel avoisinant les 7 milliards de dollars.

Le Maroc, contributeur traditionnel de troupes, est engagé dans le maintien de la paix auprès de l’ONU depuis 1960, avec la participation des FAR à l’ONUC, au Congo. Aujourd’hui, le Maroc continue de contribuer avec près de 1.500 hommes, déployés principalement au sein de la MONUSCO en République Démocratique du Congo, et de la MINUSCA en République Centrafricaine, se plaçant au 15ème rang des plus importants pays contributeurs de troupes.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire