ban600

Le Maroc prend part à la 36ème session ordinaire du CA de l’Union panafricaine des Postes

Le Maroc prend part à la 36ème session ordinaire du CA de l’Union panafricaine des Postes

Le Maroc a pris part à la 36ème session ordinaire du Conseil d’Administration de l’Union panafricaine des Postes (UPAP), tenue du 2 au 10 mai à Nairobi, retrouvant ainsi sa place au sein de cette institution spécialisée de l’Union africaine.

Barid Al-Maghrib, qui marque la présence du Royaume au sein de cette instance, a exprimé par la voix de son Directeur général, Amin Benjelloun Touimi, son ambition de consolider les liens de partenariats avec les pays africains pour contribuer au succès de la coopération Sud-Sud au niveau postal.

“Ce retour au sein de notre foyer est la concrétisation d’une ambition clairement affichée, celle de consolider nos liens et de multiplier nos efforts pour contribuer au succès de la coopération Sud-Sud au niveau postal et plus largement au niveau socio-économique”, s’est félicité M. Benjelloun Touimi dans une allocution prononcée lors de cette réunion.

Il a, à cet égard, rappelé que les “liens établis avec les opérateurs postaux africains n’ont jamais cessé. Ils sont restés puissants et solides et nous avons continué à œuvrer de manière solidaire pour le seul intérêt de la cause postale”, se disant “très fier” de la coopération “forte” et “fructueuse” qui lie Barid Al-Maghrib aux opérateurs africains à la faveur de nombreux accords bilatéraux.

Conclus lors de cette dernière décennie, ces accords de coopération ont été axés sur le développement de partenariats régionaux et bilatéraux dans le réseau postal physique, financier et électronique, a-t-il expliqué, soulignant que “notre motivation première était et restera de partager notre humble expérience dans ces trois métiers avec l’ensemble des pays membres”.

M. Benjelloun Touimi, qui fait fonction également de premier président fondateur du Forum de CEO “Poste” Coopération Sud-Sud pour l’Afrique, créé en 2013, s’est dit convaincu que le succès de tout partenariat trouve sa base dans la formation des ressources humaines. A cet effet, le Groupe Barid Al-Maghrib a encouragé les missions d’échanges et de transfert de compétences au sein de ses diverses entités, faisant savoir que le Groupe n’a “jamais hésité à envoyer ses collaborateurs pour assister les opérateurs postaux du continent”.

Il a cité de nombreuses initiatives menées par le Groupe au profit des pays du continent, notamment la création à Rabat, en partenariat avec l’Union Postale Universelle, d’un centre technique régional de l’UPU destiné aux pays de l’Afrique de l’Ouest, et qui a initié plusieurs ateliers et séminaires de formation pour le compte de l’UPU sur les produits et systèmes postaux.

De même, Barid Al Maghrib a initié, en collaboration avec plusieurs postes africaines, une réflexion approfondie autour de la structuration d’un cadre de travail propice au renforcement de la coopération régionale. Cette réflexion a pris la forme du “Forum CEO Coopération Sud-Sud pour l’Afrique” créé à l’occasion du Forum postal africain dont la 12ème édition a été tenue au Maroc, a-t-il encore rappelé.

L’objectif était de créer une plate-forme d’échange et de dialogue stratégique en vue de contribuer à l’intégration régionale en favorisant le développement du business postal dans la zone. Et d’ajouter que ce Forum, dont Barid Al-Maghrib a eu le privilège d’en présider le premier cycle entre 2013 et 2015, s’est rapidement affirmé comme un support important de la coopération sud-sud.

M. BenjelounTouimi s’est en outre dit fier des actions accomplies en termes de coopération multilatérale telles que la mise en place d’”un hub philatélique africain + www.africaphilatelyshop.post +”, lancé le 04 octobre 2016 lors d’une cérémonie organisée en marge des travaux du 26ème Congrès de l’UPU tenu à Istanbul.

Mu par son engagement à mobiliser l’ensemble de ses ressources pour que ce retour au sein de l’union contribue à insuffler au partenariat sud-sud “un esprit nouveau fondé sur des principes de partage, d’intégration et d’enrichissement mutuel”, Barid Al-Maghrib oeuvrera à la réussite de cette mission commune celle de créer “un seul territoire postal en Afrique”, a-t-il dit.

Institution spécialisée de l’UA, l’Union panafricaine des postes a été créée sur décision de la Conférence des plénipotentiaires réunissant 35 pays membres de l’OUA en janvier 1980 à Arusha en Tanzanie, dans le but de favoriser la coordination des activités de développement des services postaux en Afrique.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire