ban600

Le Maroc s’est engagé à élaborer un plan d’action pour promouvoir les droits des personnes handicapées

Le Maroc s’est engagé à élaborer un plan d’action pour promouvoir les droits des personnes handicapées

Le gouvernement du Maroc s’est engagé, dans le cadre de son programme 2017-2021, à élaborer et mettre en oeuvre un plan d’action national visant à promouvoir les droits des personnes handicapées, a affirmé, jeudi à New York, l’Ambassadeur, Représentant permanent du Maroc auprès de l’Onu, Omar Hilale.

Ce plan émane de la politique publique intégrée adoptée par l’Exécutif, et prévoit l’identification des projets à mettre en oeuvre durant le quinquennat prochain, ainsi que les indices d’évaluation des réalisations, de la programmation et des ressources humaines, a indiqué M. Hilale devant la 10è Conférence des États parties à la Convention relative aux droits des personnes handicapées.

L’ambassadeur a ajouté que, dans un souci d’efficacité pour une promotion optimale des droits des personnes en situation de handicap, le Maroc vient d’effectuer une deuxième Enquête nationale sur l’handicap, en adoptant le cadre méthodologique du Groupe de Washington des statistiques du handicap, et la définition universelle du handicap.

Le plan d’action national, a poursuivi M. Hilale, prévoit aussi la mise en place d’un système d’évaluation du handicap, la création d’un premier Centre de contrôle, d’étude et de documentation, et la standardisation de la langue des signes en collaboration avec le PNUD.

Pour ce qui est de la discrimination multiple, la Constitution marocaine a interdit expressément dans son préambule toute forme de discrimination en raison du handicap, a noté l’ambassadeur, ajoutant que le loi fondamentale enjoigne les pouvoirs publics à élaborer et mettre en oeuvre “des politiques destinées aux personnes et aux catégories à besoins spécifiques”.

Par ailleurs, la loi marocaine oblige l’Etat, dans son exercice d’élaboration des politiques publiques et de programmes nationaux et sectoriels, de respecter le principe de non discrimination en raison du handicap, a noté M. Hilale.

Il a, en outre, souligné que le Royaume a adopté l’approche genre comme outil de lutte contre la discrimination dans l’ensemble des aspects de la politique publique intégrée visant la promotion des droits des personnes handicapées.

Le gouvernement s’emploie également à promouvoir le développement urbain intégré, notamment à travers un programme de coopération avec la Banque mondiale dans le domaine des accessibilités, a fait savoir M. Hilale, ajoutant que ces efforts ont été accompagnés en 2016 par une campagne nationale de sensibilisation sur les accessibilités à laquelle ont pris part toutes les composantes de la société marocaine.

La 10 e Conférence des Etats parties à la Convention relative aux droits des personnes handicapées se tient du 13 au 15 juin sous le thème: La deuxième décennie de la CDPH: inclusion et pleine participation des personnes handicapées et de leurs organisations représentatives dans la mise en œuvre de la Convention.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire