ban600

Le Maroc trace sa voie vers l’avenir en tant que pays émergent et un hub d’investissement

Le Maroc trace sa voie vers l’avenir en tant que pays émergent et un hub d’investissement

Le Maroc trace sa voie vers l’avenir en tant que pays émergent et un hub d’investissement, gagnant chaque jour la confiance des acteurs internationaux, a indiqué, mercredi, le ministre de l’Énergie, des Mines et du Développement durable, Aziz Rebbah.

Intervenant lors de la cérémonie d’ouverture de la18-ème édition du Forum “Mines-Rabat Entreprises”, organisé par l’Ecole nationale supérieure des mines de Rabat (ENSIM) sous le thème “Métiers mondiaux du Maroc: Quelle dynamique dans le cadre de la mondialisation?”, M. Rebbah a souligné que l’organisation périodique de ce forum permet aux élèves ingénieurs de rencontrer les responsables des entreprises, d’exprimer leurs préoccupations et de partager leurs réflexions et initiatives.

Notant que ce forum revêt une importance particulière, vu qu’il s’intéresse à l’économie nationale et aux métiers mondiaux du Royaume, M. Rebbah a indiqué que le marché de recrutement n’est pas uniquement un marché national, mais plutôt international, qui a besoin d’ingénieurs qualifiés.

Cette initiative permet aussi aux élèves ingénieurs de mieux connaître les réalités économiques et sociales de leur pays et “d’être au diapason des réformes majeures et des grands chantiers entrepris sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI”, a-t-il ajouté, appelant à la concrétisation, le plus tôt possible, des partenariats liant le Maroc à d’autres pays comme la Russie, la Chine et les pays africains, auxquels le Royaume accorde une importance particulière.

La notion de métiers mondiaux englobe l’industrie, les énergies renouvelables et le secteur des services, en plus de l’agriculture, l’artisanat, la pêche et les mines, a-t-il fait remarquer, soulignant que trois facteurs sont essentiels pour l’industrie marocaine, à savoir le capital humain, la position stratégique du pays et la transition démocratique et institutionnelle.

De son côté, le directeur de l’ENSIM de Rabat, Mustapha Ouadghiri a relevé que ce forum constitue un “apport scientifique et culturel pour les élèves ingénieurs, avec un cursus qui leur permet de devenir des citoyens dynamiques et des acteurs actifs dans le décollage économique du pays”.

Cette 18ème édition conforte l’idée que cette manifestation s’installe dans la continuité et la régularité et qu’elle s’inscrit également dans le cadre de l’ouverture de l’école sur son environnement pour inculquer aux futur ingénieurs la culture d’entreprise, a-t-il souligné.

Pour sa part, le président de l’association des lauréats de l’ENSIM de Rabat, Aziz Kaichouh, a indiqué que le Forum “Mines-Rabat Entreprises” est un rendez-vous annuel qui permet aux étudiants, aux enseignants et au monde des entreprises, publiques ou privées, de se rencontrer, de s’informer, d’échanger et de débattre des questions majeures pour une parfaite intégration des ingénieurs de l’École dans le processus de développement économique et social du Maroc.

Le Forum Mines Rabat-Entreprises est un espace de rencontres et d’échange entre étudiants et opérateurs socio-économiques, à la recherche de profils aussi bien distingués que qualifiés.

Cette manifestation constitue un terrain de rencontre entre les lauréats, les futurs diplômés et le monde entrepreneurial, présentant un espace d’exposition mis à la disposition des entreprises dans la finalité de recruter, de proposer des stages pour les étudiants et de présenter leurs domaines d’activités pour valoriser leurs images.

Trois thèmes seront débattus lors de ce forum de deux jours. Il s`agit de “La politique industrielle”, “Les écosystèmes: accélérateur de l’industrie marocaine” et “Le Maroc d’aujourd’hui : l’orientation industrielle sous aspiration de mondialisation”.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire