ban600

Les Marocains de Genève fêtent dans la liesse la qualification de l’équipe nationale à la Coupe du Monde

Les Marocains de Genève fêtent dans la liesse la qualification de l’équipe nationale à la Coupe du Monde

Un grand nombre de Marocains de Genève ont manifesté leur joie dans le centre-ville, samedi soir, suite à la qualification de la sélection nationale à la Coupe du monde de football 2018, après vingt ans d’attente de la compétition majeure du ballon rond.

A la fin de la rencontre disputée au stade Félix-Houphouët-Boigny à Abidjan, les membres de la communauté marocaine ont envahi les rues où ils ont laissé éclater leur joie à coups d’interminables klaxons et de chants patriotiques.

« Nous sommes fiers de l’exploit de ce soir et de cette nouvelle génération de joueurs qui émergent, capables de relever le défi du premier tour de la prochaine Coupe du monde« , s’est réjouie Meryem N., cadre marocaine de 30 ans. « Vive le Maroc, Dima Maghrib !« , a-t-elle lancé parmi un groupe de jeunes sortis célébrer cette cinquième qualification du Maroc au Mondial en brandissant les couleurs nationales. Pour Said Assafi qui a suivi le match décisif dans un café du centre-ville, l’actuelle génération des Lions de l’Atlas a fait preuve de pragmatisme et d’un certain progrès tout au long des qualifications sous l’impulsion de l’entraîneur expérimenté Hervé Renard.

« J’espère que l’équipe nationale pourra maintenir le cap lors du mondial russe« , a-t-il dit, affirmant que le Royaume récolte aujourd’hui les fruits de la nouvelle dynamique marquée par un meilleur encadrement du football grâce à la mobilisation des moyens nécessaires, aux infrastructures de haut niveau et à une plus grande motivation des joueurs. « Le niveau de jeu s’est nettement amélioré d’un match à l’autre, c’est un sacre bien mérité. Bravo les Lions !« , a souligné Hafid B. qui espère faire le déplacement en Russie afin de soutenir la sélection nationale.

Leader du groupe C, les Lions de l’Atlas ont su conserver l’avantage pour cette 6e et ultime journée des qualifications au Mondial 2018, s’octroyant le sésame pour cette compétition mondiale. Au terme de la première mi-temps, le Onze national a réussi l’essentiel en marquant 2 buts. La première demi-heure a été particulièrement décisive, avec une ouverture du score réalisée à la 25e minute, sur un centre de Nabil Dirar, qui trompe le gardien ivoirien.  A la 30e minute, sur un corner de Mbark Boussoufa, le capitaine de la sélection nationale Mehdi Benatia reprend le ballon du droit sur une demi-volée et marque le deuxième but.

Les hommes de Hervé Renard peuvent désormais souffler et rêver de leurs prochaines prouesses au mondial, pour peut-être faire mieux que leurs prédécesseurs qui s’étaient illustrés en Coupe du monde au Mexique en 1970 et 1986, aux États-Unis en 1994 et en France en 1998.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire