ban600

MedaWeek 2017 à Barcelone : plaidoyer pour un développement économique inclusif en Méditerranée

MedaWeek 2017 à Barcelone : plaidoyer pour un développement économique inclusif en Méditerranée

La 11ème édition de la Semaine Méditerranéenne des Leaders Economiques (MedaWeek 2017), organisée par l’Association des Chambres de Commerce et d’Industrie de la Méditerranée (ASCAME) et d’autres partenaires, a ouvert ses travaux mercredi à Barcelone avec un appel à œuvrer pour la promotion d’un cadre de développement économique inclusif en Méditerranée.

Les participants à la séance d’ouverture de ce rendez vous économique annuel ont plaidé pour la promotion des affaires et des investissements dans la zone euro-méditerranéenne afin de contribuer au développement économique de la région.

Ils ont appelé a soutenir les réseaux d’affaires et d’investissements dans la mise en œuvre de stratégies d’appui à la création et au développement international des entreprises, notamment dans des secteurs prometteurs comme les énergies renouvelables, l’agroalimentaire, le tourisme, les infrastructures, le transport ou la logistique.

S’exprimant à cette occasion, le coordinateur général de la MedaWeek, Anwar Zibaoui, a relevé que le thème retenu pour cette édition, à savoir « La force dans la diversité : notre puissance économique », veut mettre l’accent sur les différences et la diversité comme sources de création de la richesse dans la région méditerranéenne.

Il a plaidé pour la consolidation du potentiel commun des pays de la région pour renforcer le partenariat économique régional, le but étant la création d’une zone de prospérité, de paix et de stabilité en Méditerranée.

Le président de la Chambre de commerce, d’industrie et de navigation de Barcelone, Miquel Valls, a estimé nécessaire pour avancer dans ce sens de mettre en place un nouveau cadre de partenariat euro-méditerranéen prenant en considération « les vrais problèmes de la région », déplorant que la Méditerranée soit encore une région « marginalisée » dans les politiques économiques internationales.

« Nous devons agir et mettre en valeur la diversité de notre région pour la création d’un espace économique méditerranéen », dans un cadre de coopération et de paix, a poursuivi M. Valls.

Le nouveau président élu de l’ASCAME, l’Égyptien Ahmed El-Wakeel, a souligné la nécessité aujourd’hui plus que jamais de s’attacher à l’esprit de la Déclaration de Barcelone (1995) pour agir en faveur d’une coopération fructueuse touchant des questions fondamentales pour le développement économique et humain dans la région.

Pour sa part, José Luis Bonet, président de la Chambre de commerce d’Espagne, a fait observer que les pays de la région méditerranéenne font face à des défis communs qu’ils doivent affronter « en oeuvrant dans le même sens », surtout que le marché que ces pays partagent offre d’immenses opportunités à exploiter.

Il a relevé, à cet effet, que le secteur privé est appelé à jouer un rôle important, pourvu que les conditions requises soient réunies, notamment des infrastructures adéquates et des incitations à l’investissement, jugeant qu’un long chemin reste encore à parcourir pour créer un espace de prospérité partagée en Méditerranée.

Senén Florensa, président du Comité exécutif de l’Institut européen de la Méditerranée (IEMed), a relevé que malgré le fossé existant entre les rives nord et sud de la Méditerranée sur le plan économique, les pays de la région sont appelés à œuvrer pour renforcer leur complémentarité économique au service de l’intégration régionale.

Josep Antoni Duran i Lleida, président du conseil consultatif de la MedaWeek, a mis l’accent sur la nécessité pour la Méditerranée d’exploiter tout son potentiel au service de l’intégration euro-méditerranéenne.

La MedaWeek 2017 (du 22 au 24 novembre) est organisée à l’initiative de l’Association des Chambres de Commerce et d’Industrie de la Méditerranée (ASCAME), en partenariat avec la Chambre de Commerce de Barcelone, l’Union pour la Méditerranée (UpM) et l’Institut Européen de la Méditerranée (IEMed), ainsi que de nombreuses organisations internationales, comme l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI).

Elle réunit à la Casa Llotja de Mar plus de 1.000 entrepreneurs de 35 pays qui prendront part à plusieurs forums thématiques et à plus de 60 séances de travail.

Un accent particulier sera mis sur le rôle des femmes entrepreneures dans l’économie régionale, à travers un forum qui réunira plus de 70 femmes méditerranéennes afin de renforcer leur coopération et de créer de nouvelles opportunités d’affaires pour celles-ci ainsi que pour de nombreuses autres femmes entrepreneures dans la région méditerranéenne.

Le développement économique en Afrique du nord, la finance islamique et le secteur textile, figurent parmi les sujets qui seront traités.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire