ban600

Mexique: un quatrième maire assassiné en deux mois

Mexique: un quatrième maire assassiné en deux mois

Un quatrième maire mexicain a été assassiné lundi par deux personnes à moto dans l’Etat du Chiapas, un des plus pauvres du pays, a annoncé le ministère public.

Le maire de la commune indigène de Bochil (sud-est du pays), Sergio Antonio Zenteno Albores, issu du Parti Révolutionnaire Institutionnel (PRI – au pouvoir), a été exécuté de deux balles alors qu’il se trouvait dans une voiture à Tuxtla Gutiérrez, la capitale de l’état du Chiapas, a précisé la même source.

Le 8 décembre, le maire d’une commune de l’état voisin de Oaxaca (sud-est) avait été abattu au cours d’un trajet sur une autoroute alors qu’il se trouvait avec sa famille.

Le mois de novembre dernier, deux maires de l’état de Veracruz, qui connaît une hausse des homicides d’après des chiffres officiels, avaient été tués.

Selon l’Association Nationale des Maires, près d’une cinquantaine de maires ont été assassinés depuis 2003, des meurtres attribués aux cartels de la drogue qui se disputent le contrôle du trafic. Les fonctionnaires sont nombreux à être les victimes de menaces des narco-trafiquants, qui exigent des maires qu’ils les protègent durant leurs trafics, d’après des plaintes déposées par les représentants de l’état.

La « guerre des cartels » sévit surtout dans les régions proches de la frontière avec les Etats-Unis longue de plus de 3.000 km. Dans l’ensemble du pays, et depuis 2006 et le début de l’offensive anti-drogue lancée par le gouvernement, plus de 196.000 personnes ont été assassinées au Mexique, mais les autorités ne communiquent pas sur la part des victimes en lien avec des organisations criminelles.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire