ban600

Mission de « Maroc Export » à Lagos pour la préparation et examen du plan d’action avec le Nigeria

Mission de « Maroc Export » à Lagos pour la préparation et examen du plan d’action avec le Nigeria

Le Centre marocain de promotion des exportations « Maroc Export » a organisé, récemment à Lagos, une mission de préparation pour examiner le plan d’actions promotionnelles entre le Maroc et le Nigeria.

La mission qui a eu lieu du 18 au 20 juillet courant, s’inscrit dans le cadre du Plan d’Accélération Industrielle (PAI), initié par le ministre de l’industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, Moulay Hafid El Alamy, indique un communiqué de « Maroc Export » parvenu vendredi à MAP-Dakar.

Elle intervient également dans le sillage de la feuille de route qui vise à mettre à la disposition des entreprises exportatrices des informations commerciales sur les opportunités de développement à l’international, accroître les performances à l’export des entreprises en les dotant de compétences et à inscrire leur développement à l’international dans le cadre d’une démarche durable et compétitive, précise la même source.

A cet effet, poursuit le communiqué, une délégation de « Maroc Export » et de l’APEBI (Fédération des Technologies de l’Information, des Télécommunications et de l’Offshoring) s’est rendue à Lagos afin de rencontrer des institutions publiques et privées nigérianes en vue d’examiner le plan d’action et les potentialités qu’offre ce pays.

L’APEBI a pu promouvoir, à cette occasion, le Salon des Technologies de l’Information « AITEX », prévu du 27 au 29 Septembre 2017 et dont les pays à l’honneur sont le Cameroun et le Nigeria, souligne le communiqué.

Le programme de cette mission de préparation et d’examen du plan d’action avec le Nigeria a porté sur de multiples réunions avec la Chambre du Commerce et de l’Industrie du Lagos, l’Association Nigériane des chambres du Commerce, de l’Industrie, des Mines et de l’Agriculture (NACCIMA), ainsi qu’avec de grands groupes nigérians, ajoute « Maroc Export », notant que la délégation marocaine a également tenu des réunions de travail avec les banques les plus importantes du pays à savoir Ecobank et UBA bank.

Surnommé le « Géant d’Afrique », le Nigeria est considéré comme étant une puissance économique importante d’Afrique.

Le pays est membre de la CEDEAO (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) et abrite son siège. Son PIB représente 75% du PIB de la CEDEAO et sa population est supérieure à la population cumulée des 14 pays de l’Afrique de l’Ouest, ce qui en fait un pays hautement stratégique pour le Maroc, rappelle la même source.

L’économie du Nigeria, première puissance africaine en termes de PIB devant l’Afrique du Sud, est dominée par les services (plus de 50% du PIB). Les secteurs hors pétrole (construction, télécom) devraient rester relativement dynamiques.

La politique commerciale du Nigeria a pour objectif de promouvoir et de diversifier les exportations en renforçant la compétitivité nationale et en favorisant la libéralisation par la réduction des subventions.

La balance commerciale du Nigeria est structurellement excédentaire grâce aux exportations d’hydrocarbures à forte valeur ajouté. Cette tendance devrait se poursuivre, malgré la baisse du prix du baril de pétrole de brut.

Les exportations marocaines vers ce grand pays de l’Afrique de l’Ouest sont en constante évolution mais demeurent faiblement diversifiées. Elles sont dominées par les engrais, par les véhicules et autres matériels ferroviaires.

Les importations de ce pays, sont quant à elles, constituées de résidus et déchets des industries alimentaires, de fourrage animal préparé, ainsi que le plastique et ouvrages en caoutchouc.

L’objectif de cette mission préparatoire demeure dans la vocation africaine du Maroc visant à positionner les pays africains en tant que partenaires privilégiés. Les actions entreprises, à cet effet, se feront avec le souci constant d’agir dans le sens de création de valeur partagée.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire