ban600

Mission exploratoire marocaine de haut niveau au Chili, Maroc Export à la conquête de nouveaux marchés

Mission exploratoire marocaine de haut niveau au Chili, Maroc Export à la conquête de nouveaux marchés

Le Centre marocain de promotion des exportations (Maroc Export) a entamé, lundi, une mission exploratoire au Chili avec la participation de représentants des secteurs public et privé ainsi que de hauts responsables des associations et fédérations professionnelles marocaines.

Lors d’une rencontre avec le ministre chilien de l’Économie, du Développement et du Tourisme, Jorge Rodriguez Grossi, au siège de son ministère à Santiago du Chili, la délégation marocaine a présenté un large exposé sur les opportunités offertes par l’économie marocaine, tout en soutenant que le Royaume constitue une figure dominante dans le monde des affaires en Afrique.

Et de relever que le Maroc, pays méditerranéen ouvert sur le monde, est sans cesse à la conquête de nouveaux marchés alors qu’il a développé un environnement des affaires en amélioration constante pour attirer les investisseurs étrangers.

Lors de cette réunion, marquée par la présence de l’ambassadeur du Maroc au Chili, Kenza Elghali et du secrétaire général de Maroc Export, Zouhair Triqui, les professionnels marocains ont soutenu que le Maroc, véritable hub en Afrique, offre d’innombrables opportunités pour les investisseurs étrangers de par son rôle consacré de 2ème investisseur en Afrique et le 1er en Afrique subsaharienne. Le Royaume a implanté de grandes entreprises, qui opèrent dans divers secteurs et dans de nombreux pays africains pour apporter leur savoir-faire et expertise et consolider le co-développement et le modèle de coopération Sud-Sud.

Le Maroc, qui entretient des relations commerciales effectives avec 182 pays à travers le monde, veille à la diversification des marchés d’exportation grâce à l’apport de plusieurs secteurs porteurs et à fort potentiel, dont l’automobile, l’industrie ferroviaire, les énergies renouvelables et l’aérospatial, la pharmacie et la construction qui font du Royaume l’un des pays les plus attractifs du Continent, comme en témoigne la hausse constante des IDE dans le Royaume.

De son côté, le responsable chilien a dressé un large éventail de l’économie de son pays caractérisée, notamment, par son ouverture et dépendance vis-à-vis du commerce international.

Les trois principaux clients du Chili, qui exporte principalement du cuivre, des fruits et des produits de la pêche, sont la Chine, les États-Unis et le Japon tandis que ses importations couvrent principalement les carburants, les minéraux, le pétrole, les machines, les véhicules et les équipements électriques et électroniques.

Les échanges commerciaux entre le Maroc et le Chili ne sont régis par aucun accord mais s’effectuent conformément aux règles et principes de l’OMC dont les deux pays sont membres.

La mission exploratoire pilotée par Maroc Export, se poursuivra jusqu’au 28 octobre, avec la participation de l’Association des Exportateurs Marocains, l’Association des femmes chefs d’entreprises marocaines et de représentants des secteurs de BTP et matériaux de construction, de l’industrie électrique, électronique et des énergies renouvelables, de la Logistique et des Transports, des Technologies de l’information et de la communication, de l’offshoring, de la chimie et la parachimie, de la pharmacie, de l’industrie du plastique et les services et conseils.

Plusieurs activités ainsi que des rencontres avec les hommes d’affaires et les responsables chiliens sont au programme de ce déplacement placé sous le signe du « Made in Morocco ». 

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire