ban600

Moscou menace de représailles si les Etats-Unis continuent de faire pression sur les médias russes qui travaillent aux Etats-Unis

Moscou menace de représailles si les Etats-Unis continuent de faire pression sur les médias russes qui travaillent aux Etats-Unis

Moscou pourrait prendre des mesures de rétorsion si Washington continue de faire pression sur les médias russes qui travaillent aux Etats-Unis, a averti le ministère russe des Affaires étrangères.

« Les gens doivent comprendre que si l’on crée des conditions dans lesquelles des journalistes sont confrontés à une menace physique, s’ils connaissent des menaces physiques en raison de leurs activités, des mesures de rétorsion devront être prises. Ce n’est pas notre choix« , a déclaré dimanche la porte-parole du ministère, Maria Zakharova, citée par l’agence de presse russe Spoutnik.

En septembre, le ministère américain de la Justice a demandé à la chaîne d’Etat russe RT (Russia Today) de s’enregistrer aux Etats-Unis comme « agent étranger« , une demande jugée « illégale » par Moscou. D’après Mme Zakharova, les autorités américaines ciblent également l’agence de presse ITAR-Tass et d’autres médias russes.

Elle a qualifié cette politique de « grosse erreur« , ajoutant que Moscou n’avait jamais expulsé de journalistes étrangers en révoquant leur accréditation ou leur visa. Certains évoquent désormais des représailles pouvant viser la radio Voice of America (VOA), présente en Russie.

Washington a accusé Moscou pendant des mois d’avoir interféré dans la campagne électorale de 2016 aux Etats-Unis, ce que la Russie a nié à maintes reprises. RT fait partie des médias accusés d’avoir œuvré pour le Kremlin en soutenant Donald Trump dans sa course à la Maison Blanche.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire