ban600

Moscou souhaite participer à l’enquête sur l’empoisonnement d’un ex-espion russe au Royaume-Uni

Moscou souhaite participer à l’enquête sur l’empoisonnement d’un ex-espion russe au Royaume-Uni

La Russie a exprimé, mercredi, sa volonté de participer directement à l'enquête sur l'empoisonnement d'un ex-espion russe au Royaume-Uni, niant une fois de plus toute implication dans cette affaire.

"La Russie insiste fermement pour qu'une enquête ait lieu sur ce qui s'est passé à Salisbury. Nous sommes prêts à y prendre part activement", a dit Vladimir Yermakov, directeur du département de la non-prolifération et du contrôle des armements du ministère russe des Affaires étrangères, au cours d'une réunion d'information destinée aux diplomates étrangers. M. Yermakov a souligné que le Royaume-Uni n'avait apporté aucune preuve sur l'implication russe, et avait empêché Moscou d'avoir accès à l'enquête.

>>Lire aussi : Affaire ex-espion russe : des diplomates russes quittent leur ambassade à Londres

L’ancien agent double russe, Sergueï Skripal et sa fille ont été retrouvés inconscients le 4 mars sur un banc devant un centre commercial de la ville de Salisbury, sud-ouest du Royaume-Uni. Ils sont toujours hospitalisés dans un état critique. Londres a affirmé qu'ils ont été exposés à un agent neurotoxique, accusant Moscou d'en être responsable. Le gouvernement russe a cependant démenti toute implication dans cette affaire.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire