ban600

Le musée Mohammed VI pour la civilisation de l’Eau au Maroc-AMAN ouvrira bientôt ses portes

Le musée Mohammed VI pour la civilisation de l’Eau au Maroc-AMAN ouvrira bientôt  ses portes

Le musée Mohammed VI pour la civilisation de l’Eau au Maroc-Aman, un projet inédit pour protéger la mémoire de l’eau, ouvrira ses portes au public le 2 mai prochain, a affirmé, jeudi à Marrakech, le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq.

Fondé par le ministère des Habous et des affaires islamiques, ce musée de nouvelle génération est à la fois historique, scientifique, culturel, pédagogique et ludique, a indiqué M. Ahmed Toufiq, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse dédiée à la présentation de cette structure muséographique, ajoutant que ce musée a pour vocation de préserver la mémoire, de diffuser et mettre en valeur le patrimoine hydraulique marocain comme un référent de la gestion de l’eau au niveau mondial.

Il a fait savoir que ce musée à caractère scientifique, qui représente un centre d’interprétation contemporain et interactif et un lieu d’enseignement et de formation, se veut être le plus grand musée traitant de la thématique de l’eau en Afrique, ajoutant que la mission de cette institution est servie par une véritable ossature de ressources muséographiques, à savoir les scénographies, les objets, les maquettes, les cartes, les photos, les documents manuscrits et supports audio visuels multimédia.

En outre, il a précisé que cette institution culturelle, qui a pour vocation d’être un lieu attrayant et novateur pour le grand public, a été créée en hommage au génie Marocain dans la gestion de l’eau, au rôle historique des Habous dans la régie de l’eau, et en hommage à l’œuvre contemporaine de feu SM le Roi Hassan II et de SM le Roi Mohammed VI dans la politique et les réalisations hydrauliques du Royaume.

De son côté, le représentant de la société chargée de la gestion de ce musée « Couleur Com », a indiqué que cette structure est dédiée à la fois à la dimension spirituelle de l’eau, aux usages hygiéniques et rituels de l’eau, aux usages économiques et des techniques traditionnelles de l’eau, à la connaissance du patrimoine juridique et de négociation dans le domaine de l’eau, à l’appréciation de la sagesse traditionnelle dans l’économie de l’eau et au rappel des croyances et des inspirations traditionnelles liées à l’eau.

il a, de même, noté que sa réalisation vise à faire découvrir le génie marocain dans la gestion de l’eau et faire connaître le rôle historique des Habous “Fondations Pieuses” dans la régie de l’eau.

Et de relever que la visite de ce musée offre une expérience d’immersion dans la thématique de l’eau, faisant l’objet d’un traitement scénographique différencié, magnifié par un show son et lumière spectaculaire. Déployé sur une superficie de 5 hectares, cette structure muséographique se compose de 2 parties, le parc et le bâtiment.

Le bâtiment comprend un auditorium, une cafeteria, une librairie boutique et enfin la tour de l’exposition permanente qui offre quatre axes distincts, à savoir la question de l’eau et de la science, l’eau et l’Homme à travers l’histoire, les réalisations hydrauliques contemporaines du Royaume et de l’avenir, les défis et les nouvelles technologies relatives au domaine.

Le parc qui est une continuation du musée, se déploie sur 3 hectares et sera un modèle de revitalisation de la palmeraie.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire