ban600

Mustapha El Khalfi : Les cas de refoulement d’étrangers des provinces du Sud s’inscrit dans le cadre du respect de la souveraineté nationale

Mustapha El Khalfi : Les cas de refoulement d’étrangers des provinces du Sud s’inscrit dans le cadre du respect de la souveraineté nationale

 Les cas de refoulement de ressortissants étrangers des provinces du sud restent “très limités” et les décisions y afférentes sont prises dans le cadre du respect de la souveraineté nationale, a indiqué, jeudi, le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la Société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi. Le Maroc mène une politique d’ouverture à ce sujet, a souligné M. El Khalfi lors d’un point de presse à l’issue du Conseil de gouvernement, affirmant que le Royaume “refuse de recevoir tout individu voulant porter atteinte à l’ordre public” et “applique les dispositions de la souveraineté et de la loi dans le traitement de ces cas individuels”.

“Les provinces du sud, au même titre que les autres régions du Royaume, ne sont nullement isolées”, a-t-il poursuivi, ajoutant que l’aéroport de Laâyoune a accueilli plus de 18.000 visiteurs en 2016 et 9.000 personnes depuis début 2017.

Il n’a pas été procédé au refoulement d’avocats, “connus pour leurs positions et relations”, qui ont visité les provinces du sud dans un cadre institutionnel, ni de journalistes qui s’y sont rendus via les canaux officiels supervisés par le ministère de la Communication, a rappelé M. El Khalfi.

Il a ajouté que les Nations-Unies effectuent des missions dans cette région, notant que le rapport du secrétaire général de l’ONU sur le Sahara marocain fait état des personnes et des instances qui ont visité le siège de la MINURSO à Laâyoune.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire