ban600

La nomination des membres de la Cour constitutionnelle, une grande étape dans le processus d’édification de l’Etat de droit au Maroc

La nomination des membres de la Cour constitutionnelle, une grande étape dans le processus d’édification de l’Etat de droit au Maroc

La nomination par SM le Roi Mohammed VI des membres de la Cour Constitutionnelle est une grande étape dans le processus d’édification de l’Etat de droit dans le Royaume, a souligné le président de la Cour, M. Said Ihrai.

« C’est une étape très décisive et la Constitution de 2011 a apporté énormément de choses, permettant au Maroc de s’aligner sur les paramètres et les standards internationaux en matière notamment des libertés et de protection de la vie privée », a indiqué M. Ihrai dans une déclaration à la presse, à l’issue la cérémonie de nomination, présidée mardi par le Souverain au palais royal de Casablanca.

« Nous avons pris conscience du rôle qui nous incombe » et « nous espérons être à la hauteur de la confiance que SM le Roi a placée en nous », a ajouté le président de la Cour constitutionnelle.

L’installation par SM le Roi de cette institution constitutionnelle intervient conformément aux dispositions de la Constitution, en particulier l’article 130, et la loi organique relative à la Cour constitutionnelle. Le rang de cette institution a été ainsi élevé de Conseil constitutionnel à celui de Cour constitutionnelle, avec des prérogatives larges et avancées.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire