ban600

ONU : appel à intensifier le contrôle des flux financiers illicites en Suisse

ONU : appel à intensifier le contrôle des flux financiers illicites en Suisse

Le gouvernement fédéral suisse a davantage à faire sur la question des flux financiers illicites, malgré ses efforts en cette matière au cours des dernières années, a déclaré un expert indépendant de l’ONU au terme de sa première visite officielle dans le pays.

Malgré les efforts considérables qui ont été déployés, par l’adoption de lois et l’amélioration des mécanismes destinés à détecter les transactions suspectes, le risque que le marché financier suisse soit utilisé pour le blanchiment d’argent demeure“, a déclaré Juan Pablo Bohoslavsky, expert Indépendant sur la dette extérieure et les droits de l’homme, cité par un communiqué de l’ONU publié jeudi. M. Bohoslavsky a affirmé que les ressources allouées et les pouvoirs octroyés à l’autorité suisse de surveillance des marchés financiers (FINMA) devaient être proportionnels à la taille du marché financier suisse et que ceux qui ont enfreint les normes devraient pouvoir être identifiés afin d’assurer la responsabilité individuelle des entreprises.

Il s’est félicité de l’adoption par le gouvernement du Plan d’action national visant à mettre en oeuvre les Principes directeurs des Nations Unies relatifs aux entreprises et aux droits de l’Homme en décembre 2016, mais il a mentionné que le plan ne proposait que quelques mesures visant à favoriser un plus grand respect des droits de l’Homme par les entreprises et qu’il ne contenait pas de mesures particulières s’adressant au secteur financier suisse.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire