ban600

Opération antiterroriste franco-suisse: inculpation de huit suspects par un juge antiterroriste

Opération antiterroriste franco-suisse: inculpation de huit suspects par un juge antiterroriste

Huit des neuf hommes interpellés, mardi, dans le cadre d’une opération antiterroriste menée en France et en Suisse, ont été présentés vendredi à un juge antiterroriste et inculpés pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle », a-t-on indiqué samedi de source judiciaire.

L’inculpation des huit hommes a eu lieu dans le cadre d’une enquête sur un projet d’attentat en France. Le huitième suspect a été placé sous contrôle judiciaire, conformément aux réquisitions du parquet. Une dixième personne avait été interpellée en Suisse dans le cadre de la même opération. Il s’agit d’une Colombienne de 23 ans qui a été placée en détention préventive sur requête du Ministère public suisse. Parmi les personnes interpellées figure un Suisse de 27 ans, arrêté en France et décrit par le ministre français de l’Intérieur, Gérard Collomb, comme un « prétendu imam ».

Agés de 18 à 65 ans, les intéressés «sont des jeunes pour la plupart qui avaient été endoctrinés par un prétendu imam, ce qui arrive hélas maintenant trop souvent», avait affirmé mercredi le ministre en soulignant la nécessité de lutter contre un tel phénomène et de procéder à des interpellations avant que des attentats ne puissent être commis. S’agissant des desseins nourris par les dix personnes interpellées, Collomb avait déclaré qu’elles «projetaient des attentats sans en avoir vraiment déterminé la cible».

Elles participaient à un groupe de discussion de la messagerie cryptée Telegram, prisée des jihadistes, dans lequel ils «tenaient des propos inquiétants», ont indiqué des sources proches de l’enquête. Selon le quotidien Le Parisien, qui avait rapporté l’information, un projet d’attentat pourrait avoir été déjoué car l’intention semblait matérialisée.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire