ban600

« Oujda capitale de la culture arabe », un événement qui met en exergue les réalisations du Royaume dans le domaine culturel

« Oujda capitale de la culture arabe », un événement qui met en exergue les réalisations du Royaume dans le domaine culturel

L'événement "Oujda capitale de la culture arabe pour l'année 2018", permettra de mettre en exergue les réalisations accomplies par le Maroc dans le domaine culturel, a indiqué le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laaraj.

Le Royaume a accumulé de grands acquis sur le plan des droits culturels, et ce en harmonie avec l'esprit de la Constitution, a souligné M. Laaraj dans un entretien accordé à la MAP à l'occasion du lancement officiel, vendredi, de l'événement Oujda capitale de la culture arabe au titre de l'année 2018. Placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette manifestation culturelle est porteuse de plusieurs significations eu égard aux dimensions historiques et culturelles de la cité millénaire d'Oujda, qui a donné naissance à de grandes figures ayant apporté leur pierre à l'édifice culturel à l'échelle nationale et arabe, a-t-il affirmé.

Plurielle et cosmopolite, Oujda regorge de nombreux sites et monuments historiques en sus d'un héritage oral varié témoignant de la richesse et la singularité de son patrimoine matériel et immatériel, a fait observer M. Laaraj, notant qu'à la faveur de son positionnement privilégié, la ville s'érige en point de relais entre le Maroc, les pays maghrébins et ceux de l'Afrique mais aussi comme point de passage vers le bassin méditerranéen, ce qui fait d'elle un lieu de brassage par excellence entre Orient et Occident. Selon le ministre, les Oujdis, connus pour leur passion sans égal pour l'art et la culture, sont capables de faire réussir l'événement "Oujda capitale de la culture arabe" et à lui accorder le rayonnement qui lui échoit d'autant plus que la ville vibre depuis longue date au rythme d'une dynamique culturelle inédite.

"En adoptant une approche participative impliquant les autorités locales, les élus et les associations de la société civile nous réussirons à ériger Oujda en véritable capitale de la culture arabe", a-t-il insisté, faisant savoir que le Plan d'action du ministère de la Culture et de la Communication au sujet de cet événement ne se limite pas seulement à l'organisation, une année durant, de festivals, de rencontres et d'expositions culturelles, mais va au delà pour renforcer les infrastructures culturelles de la région de l'Oriental et pérenniser l'action culturelle en vue de promouvoir la création artistique et d'accompagner les jeunes talents en herbe.

>>Lire aussi : Oujda: 8ème édition de « La Traversée des écoles » du 16 au 20 avril 2018

M. Laaraj, qui garde toujours de beaux souvenirs de la ville d'Oujda où il a entamé son parcours professionnel en tant que professeur universitaire à la Faculté de droit, a relevé que le ministère oeuvre d'arrache pied pour la préservation du patrimoine historique au niveau de la région, rappelant dans ce sens la décision de faire inscrire plusieurs sites situés à Oujda sur la liste du patrimoine historique national, notamment Bank Al-Maghrib, le palais de justice "Seddad", la bibliothèque Cherif Idrissi (Dar lmakhzen) cinéma "Vox" ou encore la cathédrale "Saint-François-Xavier".

Le ministère de la Culture et de la Communication, a-t-il conclu, réaffirme son engagement à aller de l'avant dans la mise en valeur du patrimoine culturel national, en tant que locomotive du développement économique et social, dans le but d'insuffler un nouvel élan au paysage culturel national et renforcer le rôle de la culture, facteur essentiel du développement durable.

La célébration de la ville d'Oujda capitale de la culture arabe (13 avril 2018 - 29 mars 2019) sera riche en activités culturelles et artistiques d'envergure nationale, arabe et internationale, avec au menu des festivals, des expositions, des débats et rencontres scientifiques, ainsi que d'hommages rendus à des personnalités du monde de l'art et de la culture.

La Cité millénaire d'Oujda peut s’enorgueillir d’abriter une infrastructure importante à vocation culturelle qui lui permet d'organiser cet événement phare, notamment le Théâtre Mohammed VI, un majestueux lieu de culture qui offre les conditions idoines pour accueillir les grandes manifestations culturelles nationales et internationales.

Inauguré en 2014 par SM le Roi Mohammed VI, ce bijou architectural, qui s'étend sur une surface totale de 6.500 m² est doté d'une salle de spectacles d'une capacité d'accueil de 1.200 places, de coulisses adaptables, de salles pour artistes, de huit ateliers, d'un espace pour invités d'honneur et de toutes les dépendances requises pour ce type d'édifice. 

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire