ban600

Ouverture à Bamako du 27ème sommet Afrique-France avec la participation du Maroc

Ouverture à Bamako du 27ème sommet Afrique-France avec la participation du Maroc

Les travaux du 27ème sommet Afrique-France se sont ouverts samedi à Bamako, avec la participation du Maroc.

Le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar, représente Sa Majesté le Roi Mohammed VI à ce conclave placé sous le thème “Sommet de Bamako pour le partenariat, la paix et l’émergence”.

La conférence des ministres des Affaires étrangères tenue vendredi en prélude de ce sommet a adopté le projet de déclaration de Bamako soumis pour adoption aux chefs d’Etat et de gouvernement.

Le texte met l’accent sur les problèmes africains et sur les solutions également africaines, insistant sur les questions de paix, de sécurité et de partenariat franco-africain.

Les ministres des Affaires étrangères ont souligné, lors de cette réunion, la nécessité d’intensifier les efforts pour lutter contre toutes les formes de menace à la paix notamment le terrorisme, le crime transnational, l’insécurité maritime et l’extrémisme violent.

Ils ont réaffirmé face à l’ampleur des défis d’ordre économique, social, humanitaire, environnemental et climatique, leur ferme engagement à redoubler les efforts contre la pauvreté et en faveur d’une croissance économique inclusive et diversifiée.

Le sommet de Bamako qui connait la participation d’une trentaine de chefs d’Etat et de gouvernement d’Afrique francophone et anglophone, est un espace pour des échanges aux plans multilatéral et bilatéral sur les défis qui s’imposent au continent, notamment, ceux relatifs à la sécurité, au développement et à la place de l’Afrique sur la scène internationale.

Les discussions porteront lors de ce Sommet sur les voies et moyens à même d’approfondir ce cadre de coopération afin de relever collectivement les défis communs, en particulier, la paix, la sécurité et le développement de l’Afrique.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire